Fermer

Mondial 2018. Cameroun: Hugo Broos sur la sellette après la lourde défaire face au Nigeria

Mise à jour le 03/09/2017 à 17h40 Publié le 03/09/2017 à 16h49 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Sports
Lions indomptables
© Copyright : DR

#Autres pays : Après la lourde défaite des Lions indomptables (4-0) contre le Nigeria, lors des éliminatoires du Mondial 2018, de nombreux observateurs réclament le départ du sélectionneur dont les choix sont contestés.

Ce dimanche 3 septembre 2017, la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) est montée au créneau pour démentir une supposée démission d’Hugo Broos, le sélectionneur national.

«La Fecafoot informe le public national et international que Monsieur Hugo Broos reste dans ses fonctions d'entraîneur sélectionneur national. Il continue de préparer le match de la 4e journée de la phase de qualification de la Coupe du monde Russie 2018 Cameroun-Nigeria qui se jouera au stade omnisport de Yaoundé, ce lundi 4 septembre 2017», indique notamment la note publiée sur le compte Facebook de la fédération.

Il faut dire que depuis la lourde défaite des Lions indomptables (4-0) face au Nigeria lors de la 3journée des éliminatoires du Mondial 2018, les critiques fusent à l’encontre du technicien belge. En cause notamment, ses choix tactiques lors de cette rencontre et la titularisation de certains joueurs sans état de services conséquents ou en petite forme.


LIRE AUSSI : Vidéo. Paul Biya aux Lions indomptables: "vous les avez mis dans la sauce"


La défaite contre le Nigeria a grandement hypothéqué les chances de qualification du Cameroun pour le Mondial 2018. Et d’ailleurs, Hugo Broos lui-même semble ne plus trop y croire, après cette déroute qu’il considère comme un grave accident de parcours.

«Désormais, pour nous qualifier, il faut que nous gagnions nos trois derniers matchs et que le Nigeria perde les siens. Je ne pense pas que cela arrivera. Si nous avions gagné ce match (celui de vendredi, ndlr), nous aurions eu une chance de qualification. Mais nous l’avons perdu», a indiqué Hugo Broos, à l’issue de la rencontre.

Le sélectionneur du Cameroun lui-même n’arrive plus à reconnaître ni à expliquer les performances de son équipe. «On n’a pas reconnu la véritable équipe nationale du Cameroun. Pas de combativité. Pas de collectif. Ce qui est arrivé contre le Nigeria est inexplicable», affirmait Hugo Broos, lors d’un point de presse ce dimanche 3 septembre à Yaoundé.


LIRE AUSSI : Mondial 2018 – Zone Afrique: «Groupe B», le groupe de la mort


En petite forme depuis leur titre à la CAN 2017, les Lions indomptables n’ont depuis, battu que le Maroc (1-0) lors de la 1ere journée des éliminatoires de la CAN 2019 et la Tunisie en match amical (1-0).

Le Cameroun a par ailleurs, enregistré cinq défaites contre la Guinée (2-1), la Colombie (4-0), le Chili (2-0), l’Allemagne (3-1) et le Nigeria (4-0).

Benjamin Moukandjo, le capitaine du Cameroun et Hugo Broos reconnaissaient un relâchement dans le groupe après le triomphe en terre gabonaise. Mais, le retour de l’esprit conquérant de la CAN 2017 n’a pas été entrevu vendredi à Uyo, au Nigeria. Avec seulement deux points en trois matchs, le Cameroun est troisième de son groupe, à sept points du Nigeria, qui n’a plus besoin que de quatre points à récolter lors des trois prochains et derniers matchs pour décrocher l’unique ticket qualificatif de la poule.
Le 03/09/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne