Fermer

Cameroun: la mission CAF-FIFA arrive pour la mise en place du Comité de normalisation

Mise à jour le 06/09/2017 à 19h19 Publié le 06/09/2017 à 19h15 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Sports
Fecafoot
© Copyright : DR

#Autres pays : Une délégation conjointe FIFA-CAF est attendue ce mercredi soir au Cameroun. Elle doit, entre autres, mettre en place un Comité de normalisation à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) qui gèrera des dossiers chauds comme celui de la CAN 2019.

Comme annoncé il y a quelques jours, une mission conjointe Confédération africaine de football (CAF)-Fédération internationale de football association (FIFA) arrive ce mercredi 06 septembre 2017 à Yaoundé, la capitale du Cameroun.

De source très introduite, on apprend que la délégation sera conduite par le président de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie et par ailleurs membre du Comité exécutif de la CAF, Ahmed Ould Yahya. A ses côtés, on retrouve trois autres membres de la FIFA : Veron Mosengo-Omba, directeur zone Afrique et Caraïbes, Luca Nicola, manager des associations membres et Segbe Pritchett, Coordinateur-développement du Programme Afrique francophone.

La mission, qui doit séjourner au Cameroun jusqu’au 8 septembre, c’est-à-dire ce vendredi, a notamment pour mission, de mettre en place un Comité de normalisation à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).


LIRE AUSSI : Cameroun: la FIFA suspend la Fecafoot et la remplace par un un Comité de normalisation


Cet organe aura pour missions de gérer les affaires courantes à la fédération, de procéder à la refonte des textes et organiser l’élection d’un nouvel exécutif.

En effet, depuis la dissolution de la Fecafoot, les dirigeants actuels ont été relevés de leurs fonctions. De fait, c’est le secrétaire général, simple employé, qui conduisait la délégation de la Fecafoot, lors du match des éliminatoires du Mondial 2018 contre le Nigeria à Uyo.

L’arrivée de la mission CAF-FIFA devrait aussi permettre de mettre fin au suspense au sujet des noms des membres et du président du Comité de normalisation. Ces derniers jours, plusieurs noms de personnalités ont été cités dans les médias pour diriger ou faire partie de l’instance. Entre autres, des anciens internationaux de renom comme Geremi Njitap ou Joseph-Antoine Bell.


LIRE AUSSI : Cameroun: le Comité de normalisation n'entravera pas l'organisation de la CAN 2019


Au demeurant, la mission des instances mondiales du football devra procéder à un savant dosage, afin de prendre en compte toutes les tendances antagonistes dans la crise qui secoue la Fecafoot depuis plusieurs années.

Pour mémoire, c’est justement face à l’absence d’un consensus de tous les acteurs sur la crise à la Fecafoot que la FIFA a décidé, le 23 août dernier, de mettre sur pied un nouveau Comité de normalisation après celui de 2013. L’exécutif installé à Yaoundé a du coup été dissous, en application de la décision du Tribunal arbitral du sport confirmant l’annulation du processus électoral de septembre 2015 par la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité olympique et sportif du Cameroun. Et ce, à la demande d’Abdourahman Hamadou, président de l'Etoile filante de Garoua et d’autres acteurs du football local.




Le 06/09/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne