Fermer

CAN 2019. Cameroun: une mission d'inspection de la CAF annoncée

Mise à jour le 31/12/2017 à 13h00 Publié le 31/12/2017 à 12h54 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Sports
Ahmad ahmad

Ahmad Ahmad, président de la CAF.

© Copyright : DR

#Autres pays : La première mission d'inspection mandatée par la Confédération africaine de football (CAF) se déroulera du 11 au 23 janvier 2018 pour évaluer l’état d’avancement de la réalisation des infrastructures devant accueillir la CAN 2019. Une chose est sûre, le Cameroun accuse un retard considérable.

La Confédération africaine de football (CAF) va mener une mission d’inspection de la séjournera au Cameroun. La première visite se déroulera du 11 au 23 janvier 2018.

Elle sera conduite par le cabinet d’audit Roland Berger, désigné pour cette tâche par la CAF, après le désistement de Price Waterhouse Coopers. Ce qui avait entraîné le report de cette inspection, prévue en août dernier, le temps de lancer un appel d’offres pour trouver un remplaçant. Le travail des inspecteurs consistera à évaluer l’état d’avancement des travaux de construction des infrastructures sportives, routières et hôtelières destinées à accueillir la compétition.


LIRE AUSSI: CAN 2019. Cameroun: les premiers matériaux du stade d’Olembé disponibles


Il s’agit notamment, selon la feuille de route des auditeurs, «d’identifier les différences entre la situation actuelle des préparations et les exigences d’accueil et d’organisation de la CAF». L'équipe d'inspection devra aussi «évaluer la possibilité de traiter le problème des différences selon les développements proposés».

L’inspection portera entre autres, sur les exigences essentielles du tournoi (infrastructures sportives, logement, transport) et celles additionnelles concernant le cadre organisationnel de la compétition.

Sur le terrain, le taux d’exécution des travaux du stade Japoma (Douala), l’une des infrastructures phares en construction pour la compétition, avoisinerait les 30% selon les techniciens. 


LIRE AUSSI: CAN 2019 au Cameroun: Ahmad Ahmad menace et rassure


Cependant, un gros contingent (200 conteneurs) de matériaux préfabriqués arrive au port de Douala ce 31 décembre 2017. De quoi accélérer les travaux, alors que l’acheminement desdits matériaux a pris 3 mois de retard (ils étaient attendus en septembre 2017).

Si malgré tout, les constructeurs affichent une sérénité inébranlable, les inspecteurs mandatés par la CAF pourront eux-mêmes se faire une idée du travail déjà accompli. Les travaux préliminaires pour la création de quelques terrains d’entraînement ont débuté, notamment à Douala et Garoua. Du reste, les travaux de réfection des stades de ces deux villes ( Réunification et Roumdé Adja) devraient également débuter d’ici peu.

Le 31/12/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

à lire aussi