Fermer

Football. West Ham ne veut plus recruter d'Africains: "Ils causent trop de désordre"

Mise à jour le 02/02/2018 à 17h26 Publié le 02/02/2018 à 16h44 Par Aymane Kadiri Alaoui

#Sports
Diafra Sakho

Diafra Sakho a été transféré de West Ham à Rennes durant le mercato d'hiver 2018.

© Copyright : DR

#Autres pays : Scandaleux. Tony Henry, chef de la cellule de recrutement de West Ham, a récemment déclaré que le club londonien ne souhaitait plus recruter de joueurs africains car ils "provoqueraient du désordre".

C'est une affaire qui fait un grand bruit en Angleterre. Selon le quotidien britannique The Daily Mail, Tony Henry, chef de la cellule de recrutement de West Ham, a écrit dans un mail daté du 27 janvier adressé à un responsable du club et à un agent, à propos d'un footballeur d'origine camerounaise: “Nous ne voulons plus d'Africains et il n'est pas assez bon”.


>>>LIRE AUSSI: CAN 2017: Sadio Mané, la pépite et l'espoir des Lions du Sénégal

Tony Henry, interrogé par le tabloïd, affirme que les "Hammers" voulaient limiter le nombre de joueurs africains parce qu'ils ont “une mauvaise attitude” et “mettent la pagaille” quand ils ne sont pas dans l'équipe, citant l'exemple de l'ancien attaquant sénégalais Diafra Sakho, transféré à Rennes lors du dernier mercato.

Henry a ensuite laissé entendre que cette politique serait soutenue par l'équipe dirigeante du club londonien, mais a insisté sur le fait que West Ham n'avait “absolument rien contre la race africaine”. Le recruteur a démenti le caractère discriminatoire de ces propos, citant l'exemple du Sénégalais Cheikhou Kouyaté, “un grand joueur pour nous”.
Le 02/02/2018 Par Aymane Kadiri Alaoui