Fermer

Ghana. Corruption: football, un accord avec la FIFA évite la dissolution de la GFA

Publié le 17/08/2018 à 10h00 Par Le360 Afrique - MAP

#Sports
fifa
© Copyright : DR

#Autres pays : Le Ghana est parvenu jeudi à un accord pour éviter la dissolution de la Fédération ghanéenne de football (GFA), en proie à une affaire de corruption, lors d'une rencontre à Zurich entre des représentants officiels et le président de la Fifa, Gianni Infantino, a annoncé l'instance.

La Fifa qui estime que les mesures prises par la justice ghanéenne visant à dissoudre la Fédération constituaient une ingérence, avait menacé mardi de suspendre la GFA. Le président de la Fédération, Kwesi Nyantakyi, a démissionné début juin à cause de soupçons de délits de corruption après des révélations explosives d'une enquête journalistique.

La commission d'éthique de la Fifa a mené une enquête à l'encontre de Nyantakyi qui a été provisoirement suspendu par cette même commission. Cependant, la justice ghanéenne avait entamé un processus de dissolution de la Fédération pour faire face à ces soupçons de corruption.


LIRE AUSSI: Football: classement des 10 meilleures équipes africaines selon la FIFA


Une rencontre a eu lieu jeudi, au siège de la Fifa à Zurich, entre d'un côté Infantino accompagné de sa secrétaire générale, la Sénégalaise Fatma Samoura, et de l'autre une délégation ghanéenne conduite par Isaac Asiamah, ministre de la Jeunesse et des sports, a indiqué l'instance dans un communiqué.

Il a été convenu que la Fifa va mettre en place un comité de normalisation de la GFA qui sera chargé de désigner un nouveau comité exécutif.

Le gouvernement du Ghana, qui s'est dit "satisfait", "va prendre des mesures pour mettre un terme au processus de dissolution de la Fédération du Ghana", a ajouté la Fifa.
Le 17/08/2018 Par Le360 Afrique - MAP