Fermer

Cameroun. CAN 2019: début d'une 4e inspection décisive

Mise à jour le 12/11/2018 à 11h31 Publié le 12/11/2018 à 09h16 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
CAN 2019 CAF
© Copyright : DR

#Autres pays : La quatrième visite des auditeurs de la Confédération africaine de football a débuté ce week-end dans le pays. Une inspection qui s'annonce décisive pour conforter définitivement le pays organisateur du tournoi dans sa nouvelle formule à 24 équipes l'année prochaine.

La quatrième mission d'inspection de la Confédération africaine de football (CAF), chargée d'auditer l'état d'avancement des travaux des infrastructures devant accueillir la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que doit organiser le pays en 2019 se trouve en terre camerounaise depuis le 10 novembre 2018.

La délégation, conduite par le Ghanéen Antony Baffoe, a rendu une visite de courtoisie le 11 novembre 2018 au ministre des Sports et de l’Education Physique et président du Comité local d’organisation de la CAN (COCAN), avant de débuter immédiatement son travail sur le terrain, d'abord à Yaoundé par le stade Olembé, dans la périphérie de la capitale. Le stade omnisports de la ville, qui accueille régulièrement des rencontres internationales, n'a pas nécessité de visite, puisqu'étant déjà prêt et opérationnel.


LIRE AUSSI: Cameroun. CAN 2019: décisive mission d'inspection ce mois de novembre


Outre Antony Baffoe, la délégation de la CAF est composée de Ismael Wally (Égypte-manager au département des compétitions), Adamou Moussa (Nigeria), Heryal Kaj (Allemagne-FIFA) et Mankan Magasssouba (France -Lagardère).

Après Yaoundé, la délégation est attendue à Garoua, dans le nord du pays, ce lundi 12 novembre 2018. Elle y visitera les infrastructures sportives de cette ville.

Cap sera ensuite mis, demain, mardi 13 novembre, sur Bafoussam, dans la région de l’Ouest, puis, le mercredi 14 novembre, à Douala, la métropole économique. La mission doit s'achever le 15 novembre prochain. Le site de Limbe-Buea, qui a accueilli la CAN féminine 2016 dans la région anglophone du Sud-Ouest, est pratiquement prêt. Il n’est donc pas au programme de cette visite.


LIRE AUSSI: Cameroun. CAN 2019: un emprunt obligataire pour financer la construction des infrastructures sportives


Peu avant cette visite d'inspection, le gouvernement camerounais, à travers Bidoung Kpwatt, son ministre des Sports et celui de la Communication, a donné un point de presse pour faire un bilan des préparatifs actuellement en cours.

«En ce qui concerne les infrastructures, à 7 mois du début de la compétition, depuis la première visite d'inspection de la CAF, le Cameroun a fait d'importants efforts en vue de leur arrimage aux exigences de la CAF. S'agissant des infrastructures sportives, 34 stades, dont 7 pour la compétition et 26 pour les entraînements, sont en phase terminale pour les uns et opérationnels pour les autres dans différentes villes-hôtes», a ainsi déclaré Bidoung Kpwatt.

Par ailleurs, en ce qui concerne les infrastructures hôtelières, tous les sites d'hébergement sont identifiés. En matière d’événementiel, le COCAN a lancé depuis trois mois, en relation avec le ministère du Tourisme et Lagardère sports, l'agent marketing de la CAF, la promotion de la destination Cameroun, notamment à travers une campagne d'affichage lors des rencontres de la Ligue africaine des champions et de la coupe de la CAF.

Les sites devant abriter les villages-CAN et les fan zones sont également identifiés. Mais rappelons que cette visite s'inscrit dans un contexte particulier, celui de l'observation de retards dans les travaux enregistré par une délégation de la CAF. 


LIRE AUSSI: CAN 2019: la CAF et la FIFA planchent sur la sécurité


«Un rapport de la dernière visite d’inspection a relaté l’avancement des travaux. La vidéo projetée a permis de constater un retard important dans la réalisation des infrastructures. La décision finale sera rendue fin novembre après la dernière visite d’inspection du cabinet d’audit Roland Berger et de la CAF», avait en effet indiqué, les 27 et 28 septembre dernier, un communiqué de la CAF, à l'issue d'une réunion à Charm El Sheikh, en Égypte, sous l’égide de son président, Ahmad Ahmad. Les autorités camerounaises reviennent de loin... 

Le 12/11/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi