Fermer

CAN 2019: les hôteliers camerounais comptent saisir l'opportunité

Mise à jour le 18/11/2018 à 11h41 Publié le 18/11/2018 à 11h37 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Hilton de yaounde
© Copyright : DR

#Autres pays : Les professionnels du secteur espèrent que le cap symbolique d'un million de visiteurs dans le pays sera franchi grâce à la CAN 2019. En attendant, de nombreux hôtels sont en rénovation afin de se mettre à niveau et répondre aux meilleurs standards en la matière.

Au total, 21 hôtels ont été retenus pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN) qu’organise le Cameroun en 2019, afin d'héberger les équipes et délégations d'officiels. La liste de ces établissements hôteliers a été publiée par le Comité local d'organisation. Soit cinq à Douala, cinq à Yaoundé, quatre pour le site de Buea-Limbe, quatre à Bafoussam et trois à Garoua.

Outre ces hôtels «officiels», selon le comité local, toutes les autres infrastructures hôtelières du pays et résidences d'hôtes seront sollicitées pour faire face à l'afflux des visiteurs attendus pour la compétition qui offre une vitrine touristique au Cameroun, au-delà de l'aspect sportif.

Il s'agissait du reste, du sujet de la 18e  session du Conseil national du tourisme, sur le thème «Tourisme sportif durable: quelles stratégies pour la CAN 2019?», présidé par le Premier ministre en juin dernier.


LIRE AUSSI: CAN 2019: calendrier de la 5e journée et chances de qualification des différents pays


Au cours des travaux, le Syndicat patronal des industries de l’hôtellerie et du tourisme a indiqué que, outre les hôtels retenus par la CAF, d’autres structures d’accueil de 2 et 3 étoiles s’attellent à relever le niveau de leurs offres, aux plans qualitatif et quantitatif. Aussi, le syndicat s’attelle-t-il à sensibiliser les hôteliers sur le respect des normes de la Confédération africaine de football (CAF) et des mises à jour à opérer pour saisir l'opportunité d'affaires que va procurer le tournoi.

Formation en art culinaire

Les hôteliers espèrent que le cap symbolique d'un million de visiteurs sera franchi à cette occasion. De même, dans cette perspective et grâce à la coopération de certains pays occidentaux, de jeunes Camerounais bénéficient de bourses pour des stages de formation en art culinaire et en gestion hôtelière à l'étranger.


LIRE AUSSI: Cameroun. CAN 2019: début d'une 4e inspection décisive


Du côté des hôtels sélectionnés par la CAF, certaines de ces infrastructures sont encore en construction, notamment du côté de Garoua dans le nord du pays, par les entreprises Mota Engil (Portugal) et Prime Potomac (États-Unis). Cependant, les promoteurs rassurent qu'elles seront achevées et fonctionnelles à temps pour la CAN 2019. A Bafoussam, des hôtels ont été réquisitionnés dans des villes satellites proches (Bana, Bagou...) pour pallier le déficit en la matière du chef-lieu de la région de l'Ouest.

Selon le cahier de charges de la CAF, «tous les hôtels recommandés par l'association organisatrice pour les besoins de la délégation de la CAF doivent appartenir à la catégorie d’hôtels la plus élevée en termes de confort parmi les hôtels situés dans les villes concernées».


LIRE AUSSI: Cameroun. CAN 2019: un emprunt obligataire pour financer la construction des infrastructures sportives


En outre, «conformément au règlement de la compétition, l’hébergement pris en charge par l’association organisatrice pour chaque équipe doit être dans un hôtel d’un minimum de 4 étoiles qui comprendra, par nuitée concernée, au minimum douze chambres doubles à deux lits et une chambre simple pour les joueurs de l’équipe, ainsi que sept chambres standard pour les responsables et autres membres de l’équipe. Toutes les chambres doivent être climatisées».

La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) devra aussi fournir un espace à chaque équipe dans l’hôtel désigné pour stocker son matériel, ainsi qu’un espace afin d’y effectuer des soins médicaux, une salle de réunions privée, une salle à manger privée, une connexion Internet par wifi, un système de restauration approprié, un service de blanchisserie et des télévisions avec antennes dans toutes les chambres de l’équipe.

Le 18/11/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell