Fermer

Cameroun: malgré la crise sécuritaire, la course de l'Espoir s'achève sans incident

Publié le 26/02/2019 à 17h16 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Cameroun course de l'espoir
© Copyright : DR

#Autres pays : Eric Mbacha et Carine Tatah ont remporté la 24e édition de l'ascension du Mont Cameroun le week-end dernier à Buea, région du Sud-Ouest, dans un contexte marqué par la crise anglophone qui sévit dans cette partie du pays.

Malgré les craintes, la 24e édition de l'ascension du Mont Cameroun, baptisée «Course de l'espoir», s'est déroulée sans heurts le week-end dernier à Buea, capitale régionale du Sud-ouest et l'un des épicentres de la crise anglophone qui sévit dans le pays depuis la fin de l'année 2016.

Le Camerounais Eric Mbacha (vainqueur en 2011 et 2014) a remporté l'édition 2019 chez les messieurs en 4h40 mn. Chez les dames, c'est sa compatriote Carine Tatah qui a été la plus rapide pour la deuxième année consécutive, en 5h 33 mn. La compétition s'est déroulée malgré le défi sécuritaire qui se pose dans cette région depuis l’éclatement de la crise anglophone.


LIRE AUSSI: Cameroun. Crise anglophone: la commission nationale des droits de l’homme appelle à un «cessez-le feu»


«Les athlètes sont venus de diverses régions du Cameroun, mais aussi et surtout de pays étrangers, ce qui en fait une compétition internationale. Et pour ces athlètes, au-delà de vaincre le "Char des dieux", il a surtout fallu vaincre la peur, vaincre la psychose née de menaces diffuses, compte tenu de la situation sécuritaire.

Mais ils sont venus, nous sommes venus, et je voudrais féliciter, au nom du gouvernement, les autorités administratives, les forces de maintien de l’ordre, les forces de sécurité et de défense, pour les mesures pertinentes prises afin de permettre la bonne organisation de cette course, qui est l’une des compétitions-phares d’animation du mouvement sportif camerounais», a déclaré le ministre en charge des  Sports, Narcisse Mouelle Kombi.


LIRE AUSSI: Cameroun. Crise anglophone: Paul Biya place la sécurité au cœur de son septième septennat


Un succès également savouré par les quelque 250 coureurs alignés sur la ligne de départ. «Je suis heureux d'avoir gagné. Nous n'avons pas pu nous entraîner dans de bonnes conditions de sécurité. Nous avons dû aller nous entraîner ailleurs», déclare Eric Macha.

Les vainqueurs chez les seniors dames et messieurs ont remporté comme gai, la somme de 10 millions de francs CFA, contre 7 millions de francs CFA pour les deuxièmes et 5 millions de francs CFA pour les troisièmes. Chez les juniors, les lauréats remportent 3 millions de francs CFA.
Le 26/02/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell