Fermer

Vidéos. NBA: le Camerounais Siakam et les Raptors entrent dans l'histoire en devenant champions

Mise à jour le 14/06/2019 à 18h03 Publié le 14/06/2019 à 17h49 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Sports
Vidéos. NBA: le Camerounais Siakam et les Raptors entrent dans l'histoire en devenant champions
© Copyright : DR

#Autres pays : Le basketteur Pascal Siakam a remporté le championnat nord-américain ce vendredi, après la victoire des Toronto Raptors sur les Golden States Warriors. C'est la première fois qu'un Camerounais gagne le prestigieux trophée.



Coup d'essai, coup de maître pour Pascal Siakam. Le basketteur, après être devenu le premier Camerounais à disputer une finale NBA, est à présent le premier à remporter le prestigieux titre, après la victoire des Toronto Raptors (114-110) sur les Golden States Warriors, double tenant du titre, lors du 6e match des finales. Soit un total de 4 victoires à 2 pour la franchise canadienne, qui décroche également le titre pour la première fois de son histoire. Siakam rentre dans l'histoire du sport camerounais, après seulement deux saisons complètes en NBA.



L'ailier fort a du reste reçu les félicitations du président de la République, Paul Biya, dans un tweet ce vendredi. «Je salue la performance de notre jeune compatriote Pascal Siakam, champion de la NBA. Il symbolise cette jeunesse dont tous nos compatriotes sont fiers. Une jeunesse camerounaise qui participe au rayonnement du pays», écrit le chef de l’Etat.


>>>LIRE AUSSI: Finale de la NBA: le Cameroun croise les doigts pour Pascal Siakam

Avant de s'envoler pour les Etats-Unis, Pascal Siakam a, dans un premier temps, été repéré dans un camp de détection organisé par un autre basketteur camerounais de la NBA, Luc Mba à Mouthe (Los Angeles Clippers) en 2011. C'est ainsi qu'en 2013, il quitte le pays pour un lycée du Texas, avant d'intégrer l'université du Nouveau-Mexique. Après un passage en G-League, le championnat des réserves en NBA, il est drafté en 2016 par Toronto comme le 27e choix NBA.



«C'est l'une des raisons pour lesquelles je suis ici et j'ai ce drapeau qui représente le Cameroun et l'Afrique. Enfant, je n'ai pas eu l'occasion de rêver à ce moment. Je ne pensais pas pouvoir venir. Je ne pensais pas que c'était possible», a déclaré le joueur de 25 ans, qui veut transmettre un message d'espoir à ses compatriotes.

A ses côtés comme champion avec les Raptors, le basketteur d'origine congolaise et international pour l'Espagne, Serge Ibaka. Avant ces deux là, d'autres Africains ont remporté le championnat de la NBA. Notamment, les Nigérians Hakeem Olajuwon, avec Houston en 1994 et 1995, et Festus Ezeli avec Golden State en 2015.

Le 14/06/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem