Fermer

CAN 2021. Cameroun: après les déclarations du ministre algérien, la FECAFOOT reste sereine

Mise à jour le 31/07/2019 à 08h51 Publié le 31/07/2019 à 08h49 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Sports
stade Olembe

Stade d'Olembé à Yaoundé, Cameroun.

© Copyright : DR

#Autres pays : Pour le président de la Fédération camerounaise de football, les propos du ministre algérien des Sports ont été déformés. Selon Seidou Mbombo Njoya, le Cameroun organisera bel et bien la compétition, le reste n’est que bavardage.

Après les incompréhensions avec le Maroc au sujet de l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2019, le Cameroun va-t-il s'offrir une polémique avec l'Algérie au sujet de la CAN 2021? Invité sur El Heddaf TV à s'exprimer suite au triomphe des Fennecs à la CAN 2019, les propos de Raouf Bernaoui, ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, ont allumé la mèche.

«Il a été demandé à l'Algérie de se tenir prête, dans le cas où l’organisation de la CAN 2021 viendrait à être retirée au Cameroun, ce que l'on ne souhaite pas bien évidemment. Notre pays a les infrastructures nécessaires pour organiser un tel événement», a-t-il déclaré.

Ce lundi 29 septembre 2019, ces déclarations ont cependant été peu commentées dans la presse camerounaise.


LIRE AUSSI: CAN 2021: Ahmad Ahmad offre la compétition au Cameroun (au lieu de la Côte d'Ivoire)


Parmi les principaux quotidiens, Le Messager, seul journal à capitaux privés titrait en pied de une: «CAN 2021: Cameroun, pays de la honte?». Un titre en référence notamment au retrait de la CAN 2019 au pays par la Confédération africaine de football (CAF). Pour le journal Info Matin, l’Algérie est «le plan B de la CAF».

Du côté des officiels, le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) se veut confiant. «Il n'y a pas d'équivoque, le Cameroun organisera la CAN 2021. Le passage de témoin a eu lieu. Les propos du ministre algérien des Sports ont été déformés. Nous sommes sereins», indique Seidou Mbombo Njoya sur la page Facebook de la fédération. Joint par la radio télévision nationale, le secrétaire général de la Fédération algérienne de football (FAF) plaide quant à lui pour une mauvaise interprétation des propos du ministre.


LIRE AUSSI: CAN 2021: voici les résultats du tirage au sort des éliminatoires et des groupes qualificatifs


«Je peux vous rassurer par rapport à cela que les propos de notre ministre des Sports ont été totalement déformés. La question était simple. A savoir, si l'Algérie a les capacités d'organiser une Coupe d'Afrique des nations. Pour notre ministre et pour tous les responsables algériens, la réponse est oui. Mais pas pour prendre la place du Cameroun», déclare Mohamed Saâd sur les ondes de la CRTV. «L'Algérie, qui vient d'être sacrée championne d'Afrique, souhaiterait jouer la prochaine CAN 2021 au Cameroun, un pays frère.

Il n'y a pas de raison particulière de créer la polémique. On encourage le Cameroun, on le soutient à fond pour l'organisation de la CAN 2021 et on souhaiterait à l'avenir, nous aussi, organiser une CAN», ajoute-t-il, tout en annonçant dans les prochaines heures, des précisions du ministre algérien des Sports afin de clore définitivement le débat naissant.

 
Le 31/07/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem