Fermer
#Economie

Vidéo. L'Afrique de l'Ouest, un eldorado pour l'économie du crime

Mise à jour le 25/10/2017 à 18h29 Publié le 25/10/2017 à 18h27 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Côte d’ivoire : S'il y a autant de groupes djihadistes en Afrique de l'ouest, c'est parce qu'ils ont réussi à créer des économies parallèles et similaires à celles des Etats. Prises d'otages avec demande de rançons, trafics de drogue et d'êtres humains, levée de taxes... Tout y passe.

Les Etats de l’espace ouest-africain, à quelques différences près, sont caractérisés par les mêmes problèmes politiques, économiques et sociaux. Ils font face aux mêmes défaillances et carences sécuritaires qui les rendent vulnérables.


LIRE AUSSI: Diapo. Images exclusives: la force française Barkhane attaque des membres de la CMA

Les groupes terroristes et armés y développent des économies criminelles très élaborées, avec des méthodes parfois similaires à celles des Etats. L’insuffisance des moyens de contrôle des flux financiers illicites dans ces pays crée les conditions d’une instabilité institutionnelle et d’une grande corruption au niveau des processus décisionnels.

Dans ce contexte, des liens entre les organisations criminelles et terroristes se sont accrus pour saper les bases du modèle étatique républicain. Il s’agira d’observer une démarche néo-institutionnelle à travers des choix rationnels en mettant en commun les ressources des acteurs, leur expertise, leur capacité et leurs projets dans une nouvelle forme d’action fondée sur le partage des responsabilités. 
Le 25/10/2017 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

à lire aussi