Fermer

CEDEAO: un groupe de travail planche sur le nom et les signes de la monnaie unique

Mise à jour le 25/12/2018 à 08h20 Publié le 25/12/2018 à 07h16 Par Moussa Diop

#Economie
Monnaie CEDEAO monnaie unique
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest accélère le processus de mise en place de sa monnaie unique. Après le concours régional pour le nom et le logo de la monnaie unique, les chefs d’Etat ont proposé un groupe de travail chargé de choisir le nom et les signes de cette monnaie.

Petit-à-petit, le processus devant permettre la mise en place d’une monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) suit son chemin avec l’objectif de lancer, à l’horizon 2020, la monnaie unique de la région.

Ainsi, après le concours de proposition d’un nom et d’une identité visuelle de la future monnaie communautaire, les chefs d’Etat de la région, réunis à Abuja (Nigeria) le samedi 22 décembre 2018, en marge de la 54e session ordinaire de la CEDEAO, ont proposé un groupe de travail chargé de proposer des noms et des signes pour la future monnaie unique de la région.

Le groupe de travail sera composé des représentants des Banque centrales et des experts dans les domaines de design, graphisme, économie, histoire, anthropologie, sociologie, sciences politiques, signes monétaires ou droit. Il devra choisir parmi les propositions sélectionnées à la suite d'un concours ouvert aux ressortissants des pays de la région.


LIRE AUSSI: CEDEAO: Lancement d’un concours pour le nom et le logo d'une monnaie unique


Rappelons que la CEDEAO avait lancé en octobre-novembre dernier un concours ouvert aux citoyens des Etats membres de l‘organisation pour le nom et le logo de la nouvelle monnaie. Les propositions des candidats devaient respecter trois conditions: ne pas être basées sur le nom d’une personne, d’une «ethnie ou des expressions directement liées à une religion, à un pays ou à une institution», «refléter les valeurs d’unité et de solidarité communautaires de même que la vision des pères fondateurs de la CEDEAO», et «refléter les valeurs culturelles et historiques communes de la CEDEAO».

Outre le choix des noms et signes de la future monnaie, la conférence des chefs d’Etat a également demandé au Comité ministériel comprenant les ministres des Finances, le président de la Commission de la CEDEAO et l’ensemble des gouverneurs des Banques centrales des pays membres de finaliser les études d’impacts de la mise en place de la monnaie unique CEDEAO.


LIRE AUSSI: CEDEAO: une monnaie unique, mais autre que le franc CFA à partir de 2020


Ce comité devra, après la réalisation de ces études, soumettre des propositions aux chefs d’Etat lors de la session ordinaire de la CEDEAO de 2019.

Rappelons que lors de la dernière réunion de la Task Force de la monnaie unique de la CEDEAO, le président nigérien, Muhammadu Youssoufou avait demandé l’accélération du processus de la mise en place d’une monnaie unique régionale à partir de 2020. Et il y a de quoi quand on sait que le franc CFA est de plus en plus décrié au niveau de la sous-région.
Le 25/12/2018 Par Moussa Diop

à lire aussi