Fermer

CEDEAO: une nouvelle monnaie unique remplacera le franc CFA

Mise à jour le 18/12/2017 à 13h45 Publié le 18/12/2017 à 13h12 Par Moussa Diop

#Economie
Monnaie CEDEAO monnaie unique
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : A partir de 2020, les pays de l’UEMOA et de la CEDEAO vont adopter une nouvelle monnaie unique. La communauté répond ainsi à la fronde de plus en plus manifeste contre le franc CFA, hérité de l’ère coloniale.

Jusqu'ici hésitants sur l'adoption du franc CFA comme future monnaie communautaire, les pays de la CEDEAO ont finalement tranché. Lors de la 52e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, qui s’est tenue le samedi 16 décembre à Abuja, les dirigeants de la CEDEAO ont décidé d’abandonner cette monnaie que partagent huit de leurs quinze membres et de migrer progressivement vers une autre devise commune à partir de 2020.

«On le fera de manière progressive de sorte que les pays qui peuvent répondre aux critères de convergence commencent à battre la monnaie CEDEAO en attendant que les autres puissent se conformer et intégrer le processus (…). En 2020, cette monnaie devra donc exister et démarrer», a déclaré le président burkinabé, Roch Christian Kaboré, de retour d’Abuja, selon l’agence chinoise Xinhua.


LIRE AUSSI: CEDEAO: l’équation de la monnaie unique que compte adopter le Maroc


Par cette décision, les pays de la région répondent favorablement à la fronde qui gronde contre le CFA, portée aujourd’hui par certains chefs d’Etat, à l’image du président tchadien, Idriss Déby Itno. Car le CFA a certes l'avantage de la stabilité, mais il maintient une certaine dépendance des pays de la région vis-à-vis de la France. En substance, les six ex-colonies françaises d'Afrique de l'Ouest et leurs deux voisins lusophones cèdent une partie de leur souveraineté à l’ancienne puissance coloniale qui assure la garantie de la convertibilité de cette monnaie en contrepartie de la moitié des réserves des pays de la région.

Du côté de la France, le président français avait souligné dernièrement à Ouagadougou que son pays accompagnerait toute solution portée par les dirigeants africains.


LIRE AUSSI: Afrique de l'Ouest: après le tarif douanier commun, la monnaie unique pour bientôt


Une chose est sûre, la nomination de Jean-Claude Brou, actuel ministre ivoirien de l’Industrie et des mines, à la présidence de la Commission de la CEDEAO, va certainement donner un coup de pouce à la mise en place de cette monnaie unique.

En effet, le nouveau président, qui prendra ses fonctions en mars 2018, connaît bien le fonctionnement du franc CFA. En effet, pour avoir longtemps travaillé à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, il maîtrise les mécanismes monétaires qui guideront la mise en place d’une monnaie unique à l’horizon 2020.

Cette monnaie permettra à la communauté éconimique régionale (CER) la mieux intégrée du continent africain d’accélérer le renforcement de leurs échanges commerciaux. 
Le 18/12/2017 Par Moussa Diop