Fermer
#Culture

Vidéo. Côte d’Ivoire: la danse «Zeula de Sola» fait de la résistance face au coupé-décalé

Mise à jour le 01/04/2017 à 21h51 Publié le 01/04/2017 à 12h53 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Côte d’ivoire : Alors que le "coupé-décalé" ivoirien a conquis les dance floors du monde entier, en Côte d'Ivoire, un petit village fait de la résistance pour conserver l'une de ses richesses culturelles. La danse "Zeula de Sola" s'invite encore dans les cérémonies, mais jusqu'à quand?

Kaniasso, à environ 950 km au nord d’Abidjan. Dans cette petite ville du Nord-ouest, l’on se bat pour garder en vie les danses du terroir qui intéressent de moins en moins une jeunesse abonnée au «coupé décalé». Le «Zeula de Sola», est une danse de réjouissance, exécutée lors des grandes occasions au rythme endiablée des tambours du pays malinké profond.
 

Démonstration avec un groupe musical d’hommes et de femmes passionnées, mais dont l’expression française approximative démontre bien leur ancrage dans la belle tradition africaine.

 

Le 01/04/2017 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

à lire aussi