Fermer

Forte mobilisation à la 40ème conférence de la FANAF

Publié le 17/02/2016 à 12h00 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara

#Economie
FANAF
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Quelque mille participants, venus d’une cinquantaine de pays, ont fait le déplacement à Abidjan à la faveur de la 40ème Assemblée générale de la FANAF qui se tient du 15 au 18 février courant. La FANAF regroupe 194 compagnies d’assurances africaines originaires de 29 pays.

Réuni autour du thème: «L’assurance africaine au cœur de l’émergence», les assureurs du continent  célèbrent le 40ème anniversaire de la FANAF (Fédération des sociétés d'assurances de droit national africaines).

Une occasion pour le millier de participants à cette grand- messe africaine de l’assurance  de réfléchir sur les mutations en cours dans le secteur et les approches, les moyens pour accompagner les plans d’émergence adoptés par les Etats du continent.

Il faut souligner que malgré son importance, l’Afrique affiche un taux de pénétration de l’assurance trop faible. En dehors de l’Afrique du Sud, moins de 2% des Africains disposent d’un contrat d’assurance et le continent ne représente qu’à peine 1,5% du marché mondiale en termes de chiffre d’affaires, selon les données d’une étude du cabinet Sigma Assurances (2013), citée par le Premier ministre ivoirien Kablan Duncan, qui présidait l’ouverture de cette manifestation.

Pourtant, ce ne sont pas les atouts qui manquent, selon les experts. Parmi les facteurs favorables figurent, entre autres: une urbanisation galopante avec des risques connexes, les bouleversements climatiques, le développement de la micro-assurance, etc. Autant de leviers qui fondent l’optimisme des acteurs, au regard de l’émergence de groupes locaux.

Ainsi, les sociétés du secteur des assurances membres de la FANAF ont réalisé un chiffre d’affaires de près de 1.500 milliards  de francs CFA, soit 2,28 milliards d’euros, a souligné Adama N’Diaye, président de l’organisation panafricaine, et 3.000 milliards de francs CFA de ressources sont placées dans les économies du continent.

La FANAF compte 194 compagnies membres originaires de 29 pays couvrant toutes les aires géographiques du continent. Elle a été créée le 17 mars 1976 en Côte d’Ivoire.

Le marché ivoirien est le premier de la zone CIMA (Conférence interafricaine des marchés d’assurances) regroupant 14 pays d’Afrique francophone avec un chiffre d’affaires de 251 milliards de francs CFA (387,2 milliards d’euros) en 2014 avec une trentaine de compagnies.

Le 17/02/2016 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara