Fermer
#Economie

Vidéo. l’agriculture africaine est en pleine mutation

Publié le 08/09/2017 à 11h58 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Côte d’ivoire : En plus de ses terres arables qui témoignent de son potentiel, l’agriculture africaine a aujourd’hui à sa portée de nouveaux atouts pour gagner le pari de la productivité. Une question longuement abordée durant le Forum sur la révolution verte en Afrique qui se tient à Abidjan.

En plus de ses terres arables qui témoignent de son potentiel, l’agriculture africaine a aujourd’hui à sa portée de nouveaux atouts pour gagner le pari de la productivité. Une question longuement abordée durant le Forum sur la révolution verte en Afrique, qui se tient actuellement à Abidjan.


LIRE AUSSI : Afrique: une révolution verte pour nourrir le continent


L’agriculture en Afrique est en mutation. Il y a un net regain de la volonté des politiques, de plus en plus accompagnés par des acteurs privés, qui proposent des solutions concrètes aux paysans.

En Côte d’Ivoire, la firme Syngenta est parvenue à plus que doubler les rendements des champs de cacao grâce à la formation et aux traitements phytosanitaires efficaces contre les maladies qui ravagent les plants.


LIRE AUSSI : L'agriculture africaine en quête de productivité


Pour Franck Tokoré, directeur régional Afrique de l’Ouest de Syngenta, cette hausse des rendements va impacter la productivité et donc les revenus des paysans qui pourront à terme se tourner progressivement vers la mécanisation, l’ultime étape de la modernisation de l’agriculture en Afrique. Toutefois, il faut toute une approche globale alliant semences et engrais améliorées, accès des paysans au crédit bancaire, au marché et aux technologies de conservation et de transformation des productions agricoles. 
Le 08/09/2017 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

à lire aussi