Fermer

Côte d’Ivoire: 110 millions d’euros de la France pour l’extension de la fibre optique

Mise à jour le 02/07/2018 à 18h35 Publié le 02/07/2018 à 18h33 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Economie
fibre optique
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : L’AFD (Agence française de développement) a accordé un prêt de 110 millions d’euros à l’ANSUT (Agence nationale du service universel des télécommunications-Tic), pour le parachèvement de l’installation de 7.000 km de fibre optique en Côte d’Ivoire.

C’est le tout premier prêt non souverain que l’AFD accorde à un démembrement de l’Etat ivoirien. Ce financement d’un montant de 110 millions d’euros, soit environ 71 milliards FCFA, va permettre à l’ANSUT, bras opérationnel de l’Etat dans le secteur des TIC, de parachever la construction d’un réseau de 7.000 km de fibre optique qui doivent mailler le territoire national.

Lancé en 2012, le réseau, estimé à 2.000 km fin 2016, devrait atteindre 5.000 km cette année et 7.000 km à la mi-2019 selon les projections initiales du gouvernement.


LIRE AUSSI: Fraude par internet: la Côte d'Ivoire sur le point de vaincre les "brouteurs"


Le pays qui enregistre déjà 17 millions d’internautes, selon les chiffres officiels, veut à terme réduire à la fois les coûts de connexion et surtout la fracture numérique entre les régions du pays et entre zones urbaine et rurale.

Mais les autorités entendent également mettre en route avant 2020 le projet E-Gouv, qui va permettre l’accès en ligne des services administratifs avec des applications dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, etc. Cela sans compter les effets sur le secteur privé, notamment dans le secteur financier où le pays a enregistré en mars dernier le lancement de la toute première banque 100% digitale du pays.


LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: les taxes des opérations d’import-export seront désormais payées via l'internet


D’après le gouvernement, le secteur des TIC, qui représente plus de 1.000 milliards FCFA de chiffre d’affaires en 2017, soit 1,52 milliard d’euros, connaît une croissance de 7 à 8% chaque année et sera l’un des piliers de l’émergence du pays dans les prochaines années. Rappelons que selon le classement 2017 de l’indice de développement des TIC en Afrique, la Côte d’ivoire est passée de la 14e à la 9e place.
Le 02/07/2018 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet