Fermer

Côte d’Ivoire: le budget prévisionnel de 2019 s'élève à 7.334,3 milliards FCFA

Mise à jour le 27/09/2018 à 11h02 Publié le 27/09/2018 à 10h38 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Economie
budget
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : La Côte d’Ivoire prévoit en 2019 un budget de 7.334,3 milliards FCFA (11,2 milliards d'euros). Une enveloppe qui prend du volume et qui va permettre de répondre à une demande sociale de plus en plus forte selon le gouvernement.

Le budget ivoirien pour l’année 2019 va franchir le cap des 7.000 milliards FCFA à 7.334,3 milliards FCFA, soit 11,18 milliards d’euros. Une enveloppe en hausse de 8,6% par rapport aux 6.756,2 milliards FCFA attendus au terme de l’année 2018.

Selon le gouvernement qui en a fait l’annonce ce 26 septembre, ce budget cadre avec les objectifs d’émergence du pays et devra permettre d’accélérer les actions en vue de la «transformation structurelle de l’économie». Mais il va également être orienté vers des actions sociales. Il s’agira notamment de renforcer l’accès à l’eau potable, à l’électricité, à l’assainissement, à l’amélioration de la sécurité et la création d’emplois en faveur des jeunes, a expliqué le ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement ivoirien.


LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: le ministre du Budget optimiste sur la poursuite d'une croissance soutenue


Alors que le pays prévoit atteindre l’émergence en 2020 et à l’approche de la présidentielle, les regards donc tournés sur les choix dans la répartition des dépenses publiques, entre la forte demande sociale et les besoins d’investissement, notamment en infrastructures afin de permettre au pays de maintenir ses performances économiques. Cela, alors que les cours du cacao et de l’anacarde, les principales sources de devises du pays, sont en berne.

Toutefois la hausse d’environ 578 milliards FCFA, soit un peu plus de 881 millions d’euros, des projections budgétaires traduit la bonne orientation de l’économie ivoirienne, qui devrait enregistrer une croissance de son PIB de 7,9% en 2018 selon les prévisions de la Banque africaine de développement contre 7,4% fin 2017.

Le 27/09/2018 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

à lire aussi