Fermer

Côte d’Ivoire: Eiffage remporte le contrat de construction du barrage de Singrobo-Ahouaty

Publié le 10/10/2018 à 10h21 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Economie
Barrage
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Le groupe français Eiffage a obtenu le contrat de construction du barrage du Singrobo-Ahouaty. Un projet de 44 MW pour un coût de 110 millions d’euros.

Le groupe Eiffage vient de remporter un nouveau contrat d’une valeur 72,2 milliards FCFA, soit 110 millions d’euros, portant sur le barrage de Singrobo-Ahouaty. Il s’agira pour le groupe français de livrer une infrastructure clé en main à Ivoire Hydro Energy, le promoteur du projet.

Le contrat porte sur «la conception-construction du génie civil, ainsi que sur la fabrication, l'installation et la mise en service de l'ensemble des équipements hydromécaniques, électromécaniques et électriques», explique Eiffage dans un communiqué publié ce 9 octobre.

Le contrat englobe également la réalisation «d'un barrage mixte en enrochements et en béton, d'un évacuateur de crues, d'une usine abritant les turbines, d'un canal de rejet, du poste de départ, de la ligne connectant la centrale au réseau, des installations temporaires et des voies d'accès».


LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: après Soubré, la Chine construit le barrage de Gribo-Popoli


D’un coût global de près de 92 milliards FCFA, 140 millions d’euros (hors coût d’étude d’impact environnemental), le barrage de 44 MW viendra renforcer l’offre énergétique de la Côte d’Ivoire estimée à 2.200 MW. Construit sur le fleuve Bandama à environ 150 km au nord d’Abidjan, ce sera le sixième barrage hydroélectrique du pays.

Le chantier est prévu pour démarrer au premier trimestre 2019 pour une durée de 36 mois.

Avec ce barrage, c’est le second projet majeur dont hérite le groupe Eiffage, après le contrat de rénovation du pont Félix Houphouët-Boigny, le tout premier d’Abidjan, pour un coût de 41,7 milliards FCFA, soit 63,6 millions d’euros.
Le 10/10/2018 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet