Fermer

Vidéos. Côte d’Ivoire: DJ Arafat, la star du coupé-décalé, est mort

Mise à jour le 12/08/2019 à 20h38 Publié le 12/08/2019 à 20h34 Par Kofi Gabriel

#People
DJ Arafat

DJ Arafat, roi du coupé-décalé.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Le chanteur ivoirien DJ Arafat, la star du coupé-décalé, est décédé ce lundi 12 août des suites d’un accident de la circulation, à l'âgé de 33 ans. Il est considéré comme le roi incontesté du coupé-décalé.

Le chanteur ivoirien DJ Arafat, star du coupé-décalé, est décédé ce lundi 12 août des suites d’un accident de la circulation, survenu dans la nuit de dimanche à lundi. La moto du chanteur a percuté violemment la voiture d'une journaliste de la Radio Ivoirienne. 



Transporté dans une clinique de la capitale ivoirienne, la star n'a pas survécu au choc. Il est mort à l’âge de 33 ans.


DJ Arafat, de son vrai nom Ange Didier Huon est considéré comme le roi du coupé-décalé, genre musical né en 2003 dans les boites de nuit ivoiriennes pour se disséminer ensuite dans toute l’Afrique.



Après l’Afrique, il a commencé à conquérir l’Europe et l’Amérique grâce aux sportifs qui ont popularisé certains pas de danse dont Didier Drogba, Samuel Etoo, …


LIRE AUSSI: Côte d'Ivoire: DJ Arafat meilleur artiste de coupé décalé


L’ancien international ivoirien Didier Drogba, en l’honneur de qui DJ Arafat avait composé la chanson «Drogba», après la Coupe du Monde de football de 2010, le rappeur Kaaris et la superstar nigériane de l’afropop Davido ont rendu hommage à la star du coupé-décalé.


Parmi ses tubes, on peut citer Kpangor (2005), Zoropoto (2011), Enfant béni (2018). Son dernier single s’intitulait Moto Moto.

Le chanteur est un amoureux de la moto et de la vitesse.



Le 12/08/2019 Par Kofi Gabriel

à lire aussi