Fermer

Le président du Sénat chinois à Abidjan pour renforcer la coopération

Publié le 13/04/2016 à 20h07 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
Yu Zhengsheng

Yu Zhengsheng, président de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Le président du Sénat chinois va entamer la seconde étape de sa tournée africaine en Côte d’Ivoire où il sera en visite du 13 au 16 avril. Une visite qui devrait aider à élargir les champs d’une coopération jugée encore timide entre la Chine et la Côte d’Ivoire.

Yu Zhengsheng, le président de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), l’équivalent du Sénat, entame une visite officielle à Abidjan, la seconde escale de sa tournée africaine après le Gabon.

Au menu de ce déplacement, le renforcement d’une coopération sino-ivoirienne qui n’a cessé de se développer au cours de ces dernières années, sur le plan économique essentiellement. Un sujet qui sera abordé lors des rencontres prévues avec le président ivoirien Alassane Ouattara et le président du parlement Guillaume Soro.

Entre 2010 et 2014, les échanges commerciaux entre les deux pays ont bondi de 64% pour s’établir à 1,44 milliard de dollars, et l’empire du Milieu est devenu le troisième partenaire économique du pays, après la France et le Nigeria.

Cependant, la Côte d’Ivoire, puissance économique ouest africaine, n’est pas encore considérée comme une zone d’influence économique de la Chine. Le géant asiatique s’est en effet jusque-là cantonné dans le statut d’investisseur institutionnel dans les infrastructures, sans ancrage dans l’économie ivoirienne, ni d’intérêt marqué pour les matières premières (minières en particulier).

Environ 920 milliards FCFA, soit 1,4 milliard d’euros, d’investissements sous forme de dons et de prêts, via EximBank China, sont en cours dans le pays dont notamment l’important projet d’extension du port d’Abidjan.

La visite fait suite au séjour, début janvier dernier à Abidjan, d’une délégation du parti communiste chinois qui avait eu des échanges avec des responsables politiques du pouvoir et de l’opposition.

Yu Zhengsheng poursuivra ensuite sa tournée au Ghana.

Le 13/04/2016 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

à lire aussi