Fermer

Le président Alassane Ouattara bientôt en visite oficielle en Algérie

Publié le 14/04/2016 à 17h56 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
Alassane Ouattara

Alassane Ouattara, président de la Côte d'Ivoire.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Le président ivoirien Alassane Ouattara se rendra le mois prochain en visite en Algérie. Un déplacement qui devrait avoir une forte connotation économique, les échanges entre les deux pays étant encore particulièrement faibles

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, effectuera sa première visite officielle en Algérie dans le courant du mois de mai. Une annonce du ministre ivoirien des Affaires étrangères en marge du 13e Sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui se tient à Istanbul, en Turquie.

«Nous avons eu à rencontrer plusieurs ministres, notamment le ministre des Affaires étrangères de l’Algérie pour évoquer la prochaine visite officielle que le président (ivoirien, ndlr) fera dans ce pays début mai et voir dans quels domaines relancer notre relation avec ce pays de l’Afrique du Nord», a indiqué le ministre ivoirien.

La visite prévue de longue date à l’invitation du président Algérien, Abdelaziz Bouteflika, devra donner un déclic à des rapports bilatéraux encore embryonnaires dans le domaine économique. Selon des sources officielles, les échanges entre les deux pays étaient évalués à moins de 100.000 euros en 2014.

Un déplacement qui devra prendre tout son sens sur le plan économique, d’autant plus que les accords commerciaux entre les deux Etats datent du début des années 1990.

Pour la Côte d’Ivoire, la perspective d’attirer de nouveaux partenaires et investisseurs potentiels pour accélérer la transformation de son économie est un enjeu majeur.

En outre, l’Algérie, frappée de plein fouet par la crise du pétrole, cherche à sortir de sa dépendance à l’or noir et la Côte d’Ivoire, présentée comme la porte d’entrée de l’Afrique de l’ouest, pourrait bien jouer le rôle de relais économique dans la région pour ses produits manufacturiers notamment.

Le 14/04/2016 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

à lire aussi