Fermer

Côte d’Ivoire–Maroc: l’ambassadeur Mustapha Jebari fait ses adieux au président Ouattara

Mise à jour le 13/09/2016 à 20h13 Publié le 13/09/2016 à 20h04 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
Mustapha Jebari

Le président Alassane Ouattara et l'ambassadeur Mustapha Jebari.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Il aura été l’un des acteurs du renouveau des relations ivoiro-marocaine de ces dernières années. L’ambassadeur Mustapha Jebari a fait ses adieux au président ivoirien ce mardi après avoir passé un peu plus de trois ans à consolider les relation économiques et commerciaux entre les deux pays.

C’est au terme d’une audience avec l’exécutif ivoirien dans la journée de ce mardi que Mustapha Jebari a indiqué à la presse être venu faire ses «adieux» au moment où sa mission prend fin en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire.

Il a souligné que l’entretien a été l’occasion pour lui de remercier le président Alassane Ouattara et surtout de lui rendre un «hommage particulier» pour toute la sollicitude dont il a bénéficié le temps de sa mission. Un hommage auquel il a associé les différents responsables ivoiriens, pour «l’aide» qu’ils lui ont apportée pour accomplir au mieux sa mission.

L’arrivée de Mustapha Jebari en Côte d’Ivoire le 18 mars 2013 a coïncidé avec l’offensive économique marocaine sur les bords de la lagune Ebrié (Abidjan) à un moment où le pays était en quête de nouveaux partenaires pour consolider sa relance économique et mener à bien d’importants projets.

C’est en effet deux jours après, le 20 mars 2013, que le Roi Mohamed VI entamait sa première visite sur le sol ivoirien. Un déplacement auquel vont succéder deux autres visites qui viendront ouvrir une nouvelle ère aux relations ivoiro-marocaines, avec la multiplication des investissements et l’implantation de fleurons du royaume tels Attijariwafa Bank, Banque populaire, Addoha,..., en Côte d'Ivoire.

Les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et le Maroc ont presque triplé en cinq ans, passant de 80 millions de dollars en 2010 à 200 millions de dollars en 2015.

L’ambassadeur laisse derrière lui des relations ivoiro-marocaines «excellentes» mais qui nécessitent encore «plus d’effort» en vue de leur consolidation.
Le 13/09/2016 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet