Fermer

Côte d’Ivoire: le FPI appelle au boycott des élections locales de demain

Mise à jour le 13/10/2018 à 11h52 Publié le 12/10/2018 à 13h11 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
Côte d’Ivoire: le FPI appelle au boycott des élections locales de demain
© Copyright : le360: George Moihet

#Côte d’ivoire : Le FPI a dénoncé la volonté des autorités ivoiriennes à maintenir une commission électorale forclose et appelle au boycott des élections locales de ce 13 octobre.


La CEI, la commission électorale  indépendante, est toujours au centre de la polémique à quelques heures des élections locales. Le FPI, l’un des principaux partis d’opposition, a appelé ses militants et les Ivoiriens à s’abstenir de prendre part au scrutin.


>>>LIRE AUSSI: Côte d'Ivoire: Simone Gbagbo remercie le président Ouattara pour son amnistie



En cause, selon le FPI, « le reniement public de la parole donnée » en référence au discours d’Alassane Ouattara qui, le 6 août dernier annonçait une révision de la CEI avant de préciser plus tard que cette réforme ne concernait que la présidentielle de 2020. Pour Aboudrahamane Sangaré, le vice-président par intérim de ce parti, il s’agit là d’un «refus inacceptable» et d’une «volte-face inadmissible qui conduit à nouveau la Côte d’Ivoire vers un horizon d’incertitude et de crispation».

Le FPI appelle donc en conséquence les Ivoiriens à s’abstenir de prendre part au vote de ce 13 octobre qui doit renouveler les mandats des maires et des présidents de régions, un scrutin auquel il ne participera pas.
Le 12/10/2018 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

à lire aussi