Fermer

ONU: la Côte d’Ivoire prend la présidence du Conseil de sécurité

Publié le 01/12/2018 à 12h18 Par Kofi Gabriel

#Politique
Conseil de sécurité

Conseil de sécurité de l'ONU.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : La Côte d’Ivoire assure la présidence du conseil de sécurité de l’ONU depuis ce samedi 1er décembre 2018 et ce pour un mois. Pour cette présidence, les Ivoiriens comptent mettre en avant deux volets fondamentaux. Explications.

La Côte d’Ivoire va assurer la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU pendant un mois, à partir de ce samedi 1er décembre 2018.
Pour cette présidence, les ivoiriens comptent mettre l’accent sur deux volets prioritaires: le partage d’expériences en matière d’opérations de maintien de la paix de l’ONU ainsi que sur les problématique de stabilité et de développement économique.

Pour mieux préparer ce mandat, le ministre des Affaires étrangères ivoirien, Marcel Amon Tanoh, a organisé une réunion de cadrage à New York avec les ambassadeurs ivoiriens représentant la Côte d’Ivoire auprès des différentes institutions onusiennes. L’objectif de cette rencontre est d’harmoniser l’organisation du premier débat de la présidence ivoirienne au Conseil de sécurité.


LIRE AUSSI: La Guinée équatoriale et la Côte d’Ivoire entament leur mandat au Conseil de sécurité de l'ONU


Pour mener à bien cette mission, plusieurs débats seront initiés durant ce mandat. Ainsi, le 5 décembre prochain, un premier débat est prévu sur «la reconstruction économique post-conflit, pilier de la consolidation et de la pérennisation de la paix, et facteur de stabilité et de sécurité».

Ensuite, une seconde rencontre est programmée le lendemain, le 6 décembre sur le thème: «Une plus grande implication des Etats et des organisations sous-régionales et régionales pour plus d’efficacité dans la prévention et la résolution des conflits, en étroite coopération avec les Nations Unies».

Rappelons que la Côte d’Ivoire siège pour la 3e fois de son histoire au sein du Conseil de sécurité de l’ONU en qualité de membre non-permanent depuis le 1er janvier 2018 et ce, pour la période 2018-2019.
Le 01/12/2018 Par Kofi Gabriel