Fermer

Vidéo. Côte d’Ivoire: L'ancien président Laurent Gbagbo veut faire son come-back

Publié le 08/01/2019 à 12h24 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
Vidéo. Côte d’Ivoire: L'ancien président Laurent Gbagbo veut faire son come-back
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Toujours dans l’attente du verdict de son procès à La Haye, Laurent Gbagbo entend désormais se positionner sur l’échiquier politique ivoirien. Il appelle ainsi son parti à rassembler la gauche ivoirienne, dans la perspective de la présidentielle de 2020.

Laurent Gbagbo veut-il reprendre la main dans le paysage politique ivoirien? Dans une déclaration lue en son nom hier, lundi 7 janvier à Abidjan, celui qui a été le président de la république de Côte d'Ivoire de 2000 à 2011, a appelé son parti, le Front Populaire Ivoirien (FPI), la tendance qui lui est proche, à rassembler la société civile et les partis politiques de gauche.

L’objectif visé est de mobiliser les Ivoiriens dans le cadre de la réconciliation nationale, et très certainement dans une perspective électorale.


Cette déclaration, lue par Assoa Adou, le secrétaire général du FPI et son porte-parole, a lieu suite à un procès en règle de la gouvernance d’Alassane Ouattara, qui a été qualifié de tous les maux.

Le pouvoir ivoirien est en effet accusé d’avoir notamment «hypothéqué l’avenir de la nation (…) par un surendettement irresponsable, déstructuré et dévalorisé l’école, (…), caporalisé l’appareil judiciaire et la commission électorale indépendantes».


LIRE AUSSI: Vidéo. Côte d'Ivoire: sortie de prison, Simone Gbagbo déjà à la reconquête du pouvoir


Pour l’homme politique Anaky Kobenan, figure de la politique locale et ancien compagnon de lutte de Laurent Gbagbo (qui avait par la suite flirté avec le pouvoir avant de revenir dans l’opposition), cet appel est le bienvenu. I s’agit pour lui remobiliser la gauche contre une «droite dictatoriale» et de se préparer à reprendre le pouvoir en 2020.
Le 08/01/2019 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet