Fermer

Côte d'Ivoire. Présidentielle: deux morts dans des violences ethniques

Mise à jour le 19/10/2020 à 13h47 Publié le 18/10/2020 à 16h20 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Violences électorales
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Des violences intercommunautaires ont fait au moins deux morts depuis vendredi à Bongouanou (200 km au nord d'Abidjan), fief du candidat à la présidentielle du 31 octobre Pascal Affi N'Guessan, ex-Premier ministre de Laurent Gbagbo, a-t-on appris dimanche auprès de plusieurs témoins.

 

Un commerçant de l'ethnie locale Agni (considérée comme favorable à l'opposition) a été tué d'une balle dans le front et à coups de machette à Broukro, village périphérique de Bongouanou, un des théâtres des affrontements, a confié à l'AFP un membre de sa famille. Au moins une personne d'ethnie Dioula (originaire du nord du pays et proche du pouvoir) a également été tuée, selon plusieurs témoins et une source hospitalière.

Le 18/10/2020 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi