Fermer

Didier Drogba va attaquer «Daily Mail», mais...

Mise à jour le 16/04/2016 à 18h49 Publié le 16/04/2016 à 14h32 Par Kofi Gabriel

#Société
didier drogba

Didier Drogba

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Face aux accusations graves du quotidien Daily Mail, le footballeur ivoirien a décidé de porter plainte pour laver son honneur. Il reconnaît tout de même que les fonds des donateurs anglais n’ont pas encore été dépensés. La Charity Commission va ouvrir une enquête pour tirer au clair cette affaire.

«Je n’ai commis aucune fraude, aucune corruption, aucun manque de management, aucun mensonge», s’est défendu Didier Drogba, après les accusations portées contre lui par le quotidien anglais Daily Mail.

Le joueur a démenti catégoriquement ces accusations. «Il n’y a ni fraude, ni détournement, ni corruption», clame le joueur. Et pour laver son honneur, Drogba a décidé de contrattaquer en portant l’affaire devant les juridictions.

«Malgré l'envoi des correspondances juridiques et 67 pages de documents indiquant au Daily Mail que leurs informations étaient incorrectes et diffamatoires, ils ont décidé d’ignorer ces faits, ce qui me pousse à engager une procédure judiciaire contre eux», écrit dans un communiqué l’ancien joueur de Chelsea FC, qui évolue aujourd’hui dans le club Impact de Montréal au Canada.

Le quotidien anglais à grand tirage a écorné l’image du célèbre footballeur ivoirien en l’accusant de n’avoir fait parvenir à destination qu’une portion congrue des fonds récoltés par sa Fondation et destinés à financer des projets sociaux en Côte d’Ivoire et en Afrique au profit des populations vulnérables; dans les domaines de la santé et de l’éducation.

D’après le journal anglais à très grand tirage, sur les 1,7 million de livres sterlings (soit un peu plus de 2,1 millions d’euros ou 1,4 milliard de FCFA), mobilisés par sa Fondation lors d’une collecte de dons réalisée en Angleterre, Drogba n’a réellement utilisé que 14.114 livres, soit 17.700 euros, soit 1% des fonds mobilisés, au profit des populations vulnérables.

Selon le quotidien anglais, sur ce montant, le joueur a dépensé 439.321 livres, soit 500.000 euros, dans l’organisation de soirées somptueuses dédiées à lever des fonds pour sa Fondation. Le reste n’a pas été utilisé et demeure dans des comptes bancaires. Des allégations qui ne sont pas totalement infondées. En effet, selon Didier Drogba, «les accusations de Daily Mail semblent être dues au fait que la Fondation n’a pas dépensé les fonds des différentes donations en Angleterre. Ces fonds serviront au moment opportun à rendre le centre de santé opérationnel». En clair, le faible taux d'utilisation des fonds levées est reconnu et "justifié" par le footballeur ivoirien. 

Reste à savoir si cette explication suffira à calmer cette tempêtte qui éclabousse un peu l'image d'un homme qui a beaucoup apporté au football et à la société ivoirienne. Une chose est sûre, cette affaire n'est qu'à ses débuts. En effet, à la gravité des accusations du Daily Mail, la Charity commission appelle elle aussi d'ouvrir une enquête pour tirer cette affaire au clair.

Pour rappel, la Fondation a été créée en 2007. Le joueur souligne y avoir consacré 3,7 millions d’euros. Elle compte parmi ses donateurs Roman Abramovich, le propriétaire de Chelsea, John Terry, Pelé, Roger Federer, Bono, David Beckham, etc.

Le 16/04/2016 Par Kofi Gabriel

à lire aussi