Fermer

Côte d'Ivoire: des tirs à Bouaké au lendemain de l'annonce de la fin spectaculaire des mutineries

Mise à jour le 12/05/2017 à 13h05 Publié le 12/05/2017 à 10h36 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
Bouaké mutinerie
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Quelques heures après l'annonce spectaculaire de la fin des mutineries, des tirs ont été entendus à Bouaké. Il semble que les soldats mutins ne sont pas sur la même longueur d'onde.

A peine quelques heures après l’annonce spectaculaire de la fin des mutineries en Côte d’Ivoire et la présentation des excuses des 8.400 soldats ivoiriens qui se sont mutinés en janvier, voilà que de nouveaux tirs sont entendus à Bouaké, ville du centre du pays.

Pourtant, hier, ces mutins avaient ”présenté leurs excuses” pour avoir ébranlé le pays et ont annoncé "renoncer à toute revendication d'ordre financière", lors d'une déclaration publique au Palais présidentiel d'Abidjan jeudi soir.


LIRE AUSSI : Côte d'Ivoire: surprise, les mutins renoncent à leurs revendications


Le président ivoirien Alassane Ouattara a affirmé "croire à la sincérité de leurs paroles" et s'est dit certain qu'ils seront désormais des "militaires exemplaires", lors d'une cérémonie à la télévision nationale.

Seulement, tout le monde ne semble pas être sur la même longueur d’onde chez les mutins. Ainsi, des tirs sporadiques ont été entendus pendant toute la nuit dans la caserne du 3e bataillon d'infanterie de Bouaké (centre), au lendemain de cette cérémonie.
Le 12/05/2017 Par Le360 Afrique - Afp