Fermer
#Société

Vidéo. Côte d’Ivoire: Jeux de la Francophonie, des projets innovants pour la révolution écologique en Afrique

Mise à jour le 02/08/2017 à 16h31 Publié le 02/08/2017 à 15h08 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Côte d’ivoire : Les jeux de la Francophonie donnent l’occasion à de jeunes talents de mettre en compétition des projets écologiques innovants. Ces derniers ont la particularité de réduire la pression sur les ressources forestières, particulièrement menacées, du continent africain.

Comment réduire la pression sur l'environnement africain, notamment lutter contre la déforestation? Plusieurs jeunes talents africains ont exposé leurs innovations en marge des jeux de la Francophonie qui se sont déroulés du 21 au 30 juillet 2017 à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

Ainsi, venant du Niger, Idriss Abou Zacharie propose la fabrication de charbon vert à partir de copeaux d’arachide, résidus de maïs et de bois, de jacinthes d’eau qui menacent les ressources aquatiques ou encore les plantes envahissantes qui se répandent sur les terres agricoles au Niger.

L’association camerounaise A4CA2D met en avant son projet d’habitation écologique entièrement fabriqué à partir de la terre, des briques à la toiture. Pour une maison de 125m² avec trois chambres et un séjour, un salon, une cuisine et trois douches et WC, qui intègre en plus un dispositif d’énergie solaire pour garantir la fourniture continue de l’électricité, il faut débourser environ 16,2 millions FCFA, soit environ 24.700 euros.


LIRE AUSSI : Les 10 finalistes 2016 de l’African innovation foundation (AIF)


Une autre innovation qui sort de l’ordinaire: le Panier autocuiseur thermos de l’ONG ivoirienne PARO. A partir de matériaux «biomastics», composés entre autres de rejets de coton et de suie de bois et de roseau, le panier a le «don» de faire cuire des aliments en conservant la chaleur. Le principe est simple: une fois l’aliment en ébullition, on l’introduit dans le panier qui, grâce à ses propriétés d’isolation, permet une cuisson des aliments en maintenant intacte la chaleur. "Il n’y a pas d’ébullition, l’aliment cuit tout simplement en conservant ses propriétés nutritionnelles".

En plus des avantages écologiques avec la baisse de la consommation d’énergies fossiles et de la pression sur les ressources forestières, ces projets en quête de financements vont générer des emplois verts sur le continent.
Le 02/08/2017 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet