Fermer

Vidéo. Côte d'Ivoire: des militaires "corrigent" des élèves qui voulaient anticiper les vacances de Noël

Mise à jour le 22/12/2017 à 20h34 Publié le 22/12/2017 à 20h00 Par Mar Bassine

#Société
Vidéo. Côte d'Ivoire: des militaires "corrigent" des élèves qui voulaient anticiper les vacances de Noël
© Copyright : Vidéo. Côte d'Ivoire: des militaires "corrigent" des élèves qui voulaient anticiper les vacances de Noël

#Côte d’ivoire : Des militaires sont entrés dans un lycée d'Abdjan, sur sollicitation du proviseur, en tirant des coup de feu et en usant de violence pour faire interrompre un mouvement d'humeur des élèves qui voulaient forcer la date de départ en congés de fin d'année.


En Côte d'Ivoire, cette année à l'approche des fêtes de fin d'année, les élèves ont organisé un faux mouvement de grève afin d'anticiper les congés. Cette fois, le lycée d'Attécoubé ne l'a pas entendu de cette oreille. Le proviseur a fait appel aux militaires qui ont sévèrement maté les fauteurs de troubles.

Un observateur de France 24 explique les vraies raisons de ce mouvement d'humeur des élèves. "La date officielle des congés a été fixée au vendredi 22 décembre. Pour ces élèves, c’est une date trop tardive, car l’école doit reprendre le 3 janvier selon le calendrier officiel [fixé par le ministère de l’Education ivoirien, qui avait prévenu qu’il ne tolérerait aucun débordement et prévoirait des sanctions pour les fauteurs de troubles, NDLR]. D’habitude, il y a au moins deux semaines complètes de vacances. Certains élèves, les plus âgés, se sentent donc lésés et ont voulu entraîner le maximum de leurs camarades pour créer un mouvement de foule", écrit-il à la chaîne d'information. 

Dans plusieurs autres lycées du pays, on a constaté la même chose. 




Le 22/12/2017 Par Mar Bassine

à lire aussi