Fermer

Mondial 2018. Côte d’Ivoire–Maroc: une marée orange pour stopper les Lions de l’Atlas à Abidjan

Mise à jour le 31/10/2017 à 17h12 Publié le 31/10/2017 à 16h24 Par De notre correspondant à Abidjan Noel kahou

#Sports
Elephants-lions de l'Atlas
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Les supporters ivoiriens promettent une ambiance électrique aux bords de la lagune Ebrié pour pousser les Éléphants vers le Mondial russe. Les joueurs et supporters marocains sont avertis. Les autorités ivoiriennes sont en train de boucler le volet sécuritaire du match pour éviter tout débordement.

Les supporters ivoiriens de la capitale économique, Abidjan, appelée aussi perle des lagunes, promettent de noyer les ambitions des Lions de l’Atlas du Maroc dans la lagune Ebrié, du nom du cours d’eau qui traverse la métropole ivoirienne d’est en ouest.

C’est dire la tension qui prévaut à Abidjan avant le match décisif prévu le 11 novembre 2017, et devant opposer l’équipe nationale de Côte d’Ivoire à celle du Maroc, match du Groupe C, comptant pour la sixième journée des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA zone Afrique.

«Si le Maroc vient nous défier à Abidjan, nous noierons ses ambitions dans la lagune Ebrié», a affirmé un supporter des Eléphants, vêtu du maillot de l’équipe ivoirienne. «Le 11 novembre nous ferons barrage à toutes les tentatives des Marocains et les gagnerons 3 buts à 0», a indiqué un autre supporter assis dans une buvette, appelée localement maquis. «Le match se joue chez nous et personne ne pourra nous empêcher de nous qualifier, ni même le Maroc. La Russie c’est pour nous», clame le Président des supporters du quartier Anono à Abidjan.


LIRE AUSSI : Mondial 2018: les Lions de l'Atlas pourront-ils porter le "body" d'un Eléphant affaibli?


La majorité des Ivoiriens croit à la victoire sur le Maroc, même s’il est vrai qu’un petit nombre préfère jouer de prudence et attendre le coup de sifflet final avant de célébrer.

Surtout que jeudi dernier, le président du Comité national des supporters des Eléphants (CNSE), Parfait Kouassi, avait lancé un appel, lors d’une conférence de presse à l’endroit des supporters et de l’encadrement technique: «Il s’agit d’un match d’une importance capitale, ce serait la quatrième fois consécutive que la Cote d’Ivoire se qualifie pour un mondial, ce qui est inédit en Afrique». Et d'ajouter: «nous avons besoin de gagner pour mettre du baume au cœur des Ivoiriens».

Le Président du CNSE a aussi lancé ce slogan: «A nous la Russie», slogan qui consiste à créer une véritable marée orange le 11 novembre dans les différentes villes et quartiers ainsi qu’aux abords et dans le stade Félix Houphouet Boigny pour surmotiver les joueurs qui, selon lui, ont besoin du soutien de tous les Ivoiriens.


LIRE AUSSI : Mondial 2018. Prize money: comment les équipes qualifiées se partageront les 344 millions d’euros


En attendant, le regroupement des Eléphants est prévu pour le lundi 05 novembre à l’Hôtel du Golf d’Abidjan, date à laquelle la Fédération compte ouvrir la vente des billets. 

L’heure est aux préparatifs du côté de la Fédération ivoirienne de football qui a dépêché une délégation au stade Félix Houphouet Boigny ce lundi 30 0ctobre pour s’enquérir du dispositif sécuritaire mis en place à l’extérieur et à l’intérieur du stade. Toujours au plan sécuritaire, pour éviter les bousculades et les échauffourées qui avaient fait plusieurs victimes dans le passé. Il est prévu la vente de 29.000 billets et 2.000 invitations, pour les 33.000 places du Stade Félix Houphouet Boigny.

Le 31/10/2017 Par De notre correspondant à Abidjan Noel kahou

à lire aussi