Fermer

Mort d'Henri Michel: les Éléphants rendent hommage à un sorcier blanc

Mise à jour le 24/04/2018 à 16h59 Publié le 24/04/2018 à 16h52 Par Le360 Afrique - Afp

#Sports
Mort d'Henri Michel: les Ivoiriens rendent hommage à un sorcier africain
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : «Quelqu'un de sérieux», «mesuré et calme» qui a «toujours su rester digne». Voilà comment, dans plusieurs hommages publiés sur les réseaux sociaux, les joueurs ivoiriens décrivent celui qui fut le premier à qualifier la Côte d'Ivoire en Coupe du monde.

Emmanuel Eboué : «Quelqu'un de sérieux»


«J'ai été très très peiné et triste d'apprendre la mort de celui qui m'a fait participer à première Coupe du monde en 2006 en Allemagne. La vie nous réserve beaucoup de surprise. Sa mort me touche ainsi que le foot ivoirien. C'était quelqu'un de sérieux dans son boulot et franc. Que son âme repose en paix et mes sincères condoléances à ses parents et à tous ses proches.»

Cyril Domoraud, ancien capitaine des Éléphants: «Toujours resté digne»


«Coach , c’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris ton décès ce matin. Tu resteras toujours dans ma mémoire, car tu as été  le premier entraîneur qui a qualifié la Côte d’Ivoire pour la Coupe du monde et c’est toi qui nous a permis de participer à une  finale de coupe d’Afrique. Nous avons passé de bons moments et des moments difficiles, mais tu es toujours resté digne.
C’est avec toi que la Côte d’Ivoire du football a franchi les étapes. Merci pour la joie que tu nous a permis d’apporter au peuple de Côte d’Ivoire pendant les moments difficiles de la crise que la Côte d’Ivoire a traversée.
Il y a à peine deux jours, Gouaméné Alain et moi parlions de toi. Mes pensées vont ce matin vers ta femme. Que le seigneur te reçoive auprès de lui. Merci Henri.»


Kalou Bonaventure, ancien international ivoirien: «Bon vivant, mesuré et calme»

«Henri Michel fut un bon vivant, un homme mesuré et calme. En tant que coach, il prenait beaucoup de recul dans la défaite comme dans la victoire. Mes rapports étaient excellents avec lui. Il a été parisien comme moi, milieu offensif comme moi. Nous nous comprenions. Il a eu un impact positif lors de son passage à la tête de la sélection de par sa qualité de meneur d’hommes»
Le 24/04/2018 Par Le360 Afrique - Afp