Fermer

Olam Gabon cède une partie de son projet agro-industriel à YCAP asset management

Publié le 14/02/2016 à 20h42 Par Le360Afrique

#Economie
Olam Gabon
© Copyright : DR

#Gabon : La filiale gabonaise du groupe agro-industriel singapourien, Olam, a conclu une vente à long terme des droits de location de terrain et une cession-bail des plantations du site d’Awala, près de Kango, pour un montant de 130 millions de dollars.

C'est une bonne opération qu’a réalisé Olam Palm Gabon. En effet, l'entreprise vient de céder à la société de gestion indépendante, YCAP Asset Management, une partie du projet agro-industriel qu'elle détient à 60% (40% par l’Etat gabonais) sur le site d’Awala, près de Kango, à 60 km au sud-est de Libreville.

L’accord consiste en une vente par contrat emphytéose de 20303 hectares de terre et une cession-bail des 6502 hectares de plantation de palmiers à huile pour 130 millions de dollars en espèces à YCAP Asset Management».

Il faut savoir qu' Olam Palm Gabon conserve le droit d’exploiter la palmeraie et l’usine de transformation d’huile d’Awala. Pour sa part, YCAP Asset Management va détenir les droits à long terme sur le terrain.

Soulignons que l’accord est valable pour une période de dix-huit ans, renouvelable pour trois ans à la demande d’une des parties.

Le site en question comprend également une usine disposant d’une capacité de production de 36,6 millions de tonnes d’huile de palme par an.

Inaugurée en août 2014, cette unité de production, dont la construction a démarré en décembre 2013. Elle dispose d’une capacité de traitement de 45 tonnes de régimes de palme par heure. Il s'agit d'un projet qui rentre dans le cadre d’un partenariat public-privé entre le Gabon et Olam International Ltd.

En plus du site d'Awala, l'entreprise dispose également de 30000 ha de terre à planter sur le second site situé à Mouila dans la province de Ngounié (sud du Gabon).
 
Présent au Gabon depuis 1999, le groupe agro-industriel singapourien y est actif dans quatre projets, à savoir: l’huile de palme, l’hévéa, la fabrication d’engrais et le développement de zones franches. Olam Gabon compte un effectif de 4400 personnes.

Le 14/02/2016 Par Le360Afrique

à lire aussi