Fermer

Le groupe indien 3F oil palm s'installe au Gabon

Publié le 28/03/2016 à 18h01 Par Ismail Ben Baba

#Economie
palmier
© Copyright : DR

#Gabon : 3F Oil Palm, filiale du groupe indien 3F, vient de signer un protocole d'accord avec le gouvernement gabonais pour s'implanter dans le pays. L'entreprise va exploiter une palmeraie de 40.000 ha pour produire de l'huile de palm.

Kiosque le360afrique: C'est un nouvel opérateur qui s'invite dans l'industrie de l'huile de palme au Gabon. Il s'agit de 3F Oil Palm, la filiale du groupe indien 3F.

Le protocole d'accord avec le gouvernement gabonais a été signé en fin de semaine dernière. alibreville.com, qui revient sur cette information dans sa publication du 28 mars, explique que l'entreprise bénéficiera d’une concession de 40.000 hectares pour un investissement de 200 millions de dollars, environ 12 milliards de Fcfa.

3F Palm Oil contribuera à la création de valeur ajoutée dans ce secteur, à travers le développement d'un projet agro-industriel. «Nous avons exprimé au Premier ministre, Daniel Ona Ondo, notre souhait de voir les délais de la signature de l’accord définitif raccourci», a déclaré, Sanjay Goenka, après son audience avec celui-ci.

L'accord définitif de l'implantation devrait se faire dans les mois à venir selon la presse gabonaise. «En dehors de l’aspect technique du projet, qui convient bien au Gabon, il y a d’autres aspects qui nous ont incité à venir au Gabon, notamment la stabilité politique et la stabilité économique», a ajouté le patron de l'entreprise pour justifier son choix.

Selon le site d'information, cette implantation devrait générer pas moins de 4000 emplois directs et indirects au profit des Gabonais.

alibreville.com estime notamment que ce partenariat entre l’Etat et la société 3F Oil Palm devrait considérablement booster l’agro-industrie au Gabon et participer à la politique proactive de retour à la terre initiée par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

De même, il s'agit aussi d'une initiative qui s'inscrit dans le cadre de la politique de diversification de l’économie nationale. En ce temps de crise pétrolière, la venue de 3F Palm Oil vient confirmer l’attractivité de l’économie gabonaise au moment où de nombreuses entreprises ferment leurs portes et licencient à tour de bras, fait remarquer alibreville.com.

Le groupe indien aura comme concurrents directs, le géant singapourien Olam et également la Société d'investissement pour l'agriculture tropicale (SIAT). Cette dernière a consenti ces 10 dernières années, un colossal investissement pour renouveler ses outils de production devenus obsolètes.

Siat Gabon a de même investi plus de 315 milliards de Fcfa, afin d’étendre les palmeraies de Bindo et d’Ebel Abanga et de Makouké, avec l'objectif d'augmenter considérablement la superficie de ses plantations à 25.000 hectares.

Pour sa part, Olam poursuit également ses investissements dans le pays. Le Singapourien a inauguré en août dernier son nouveau site de production d'huile de palme durable à Kango, dans province de l’Estuaire.

Olam Gabon vise, à terme, de réaliser des plantations d’hévéas et de palmiers à huile sur une superficie de 300.000 hectares et de construire une usine d’engrais dans la zone franche de l’île de Mandji, à Port-Gentil.

Le 28/03/2016 Par Ismail Ben Baba

à lire aussi