Fermer

Gabon: la Compagnie nationale de navigation se fixe un nouveau cap

Publié le 18/04/2016 à 17h30 Par Ismail Ben Baba

#Economie
CNNII
© Copyright : DR

#Gabon : L’entreprise étatique vient de tenir son premier Conseil d’administration sous la houlette de son nouveau directeur général, Brice Laccruche Alihanga. L’occasion de présenter les nouvelles orientations de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale à l’horizon 2020.

Kiosque Le360 Afrique: C’était le premier Conseil d’administration de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale, rappelle alibreville.com dans sa publication du 17 avril.

Notons que ce Conseil d’administration intervient dans un contexte particulièrement difficile pour l’entreprise qui fait face à deux crises majeures. En premier lieu, fait remarquer le site d’information, il y a la situation difficile du pays suite à la chute du prix du baril de pétrole qui a des conséquences économiques néfastes. A cela s’ajoutent les difficultés liées à son fonctionnement interne.

Il faut savoir que sur 14 unités navales, seules 4 sont opérationnelles, mais l’exploitation à outrance de celles-ci pose un autre problème, celui du manque de moyens financiers nécessaires pour l’entretien et l’achat des pièces de rechange.

alibreville.com croit savoir que cette situation a amené Pierre Sockat, président du Conseil d’administration et les administrateurs à donner plein pouvoir au nouveau patron afin de trouver les financements nécessaires pour remettre sur pied l’ensemble des unités. Ceci dans le but de fructifier les revenus pour régler le problème des salaires des 170 agents départagés entre Libreville et port gentil, mais aussi de desservir plusieurs autres contrées aussi bien sur le plan national qu’international.

Brice Laccruche Alihanga, a, ainsi, présenté un nouveau plan de développement pour l’entreprise sur les quatre prochaines années. Selon le journal en ligne, la nouvelle stratégie est axée autour de quatre principaux points. «A travers ce plan stratégique, nous voulons remettre notre clientèle au centre de nos activités et nos processus. Nous allons attaquer très prochainement une démarche qualité pour que nos sites d’accueil soient optimisés pour l’ensemble de nos clients», a précisé le Dg.

«Un renfort significatif en termes d’investissement d’unités navales et en matériels d’exploitation est en cours de réalisation. Il s’agit pour la compagnie d’améliorer sa gestion de la clientèle au quotidien, la fiabilité des lignes qu’elle délivre, notamment de Lambaréné, de Port-Gentil, et aussi de désenclaver Gamba, Ombooué et le Fernan-vaz, et de reprendre sa ligne côtière historique», a-t-il ajouté.

alibreville.com estime que la stratégie dévoilée par le nouveau patron de la compagnie est ambitieuse, et qu’elle permettra à l’actuel directeur général de mettre en musique un plan de redressement visant à offrir une meilleure visibilité à l’entreprise.

Le 18/04/2016 Par Ismail Ben Baba