Fermer

Le Gabon va bénéficier d'une enveloppe de 811 milliards de Fcfa de la BAD sur 4 ans

Publié le 26/04/2016 à 15h55 Par Ismail Ben Baba

#Economie
BAD

Siège de la BAD à Abidjan.

© Copyright : DR

#Gabon : La Banque africaine de développement (BAD) poursuit son soutien à la croissance de l’économie gabonaise en apportant des financements à plusieurs secteurs clés.

Kiosque le360afrique: La Banque africaine de développement (BAD) déploiera près de 811 milliards de francs CFA directement issus de ses caisses, indique alibreville.com dans sa publication du 26 avril.

Cette enveloppe est destinée à la mise en place du programme de transformation du secteur agricole, de la valorisation durable de la filière bois et de l’amélioration du climat des investissements.

Selon le site d'information, la BAD souhaite accompagner le Gabon pour lui permettre de maintenir un programme d’investissement public important. Force est de souligner que le pays fait face à une contraction de ses recettes budgétaires, à cause de la baisse des cours du pétrole.Pour alibreville.com, cet soutien financier arrive à point nommé d’autant plus que l’investissement enregistre dans les affectations budgétaires de l’année en cours, une chute de -6%.

Le journal en ligne ajoute que selon le chronogramme d’allocations financières de la Direction générale du budget et des finances publiques (DGBFIP), quelque 30% du budget 2016 seront alloués à l’investissement. Notons que le 21 avril dernier, la Banque africaine de développement a annoncé l’adoption d’une «Stratégie de partenariat» avec le Gabon.

Dans les détails, ce document fixe la feuille de route de la coopération technique et financière entre les deux partenaires sur la période 2016-2020.

«Cette enveloppe sera consacrée principalement à la diversification économique à travers le développement des infrastructures et l’amélioration du climat des affaires et le développement humain. Elle ira aussi à la revitalisation du secteur agricole, la valorisation de la filière forêt-bois, l’amélioration du cadre des investissements publics et privés, une meilleure formation professionnelle...», a précisé Marlène Kanga, la directrice régionale pour l’Afrique centrale de la BAD.

alibreville.com croit savoir que le processus ayant conduit à l’adoption de la nouvelle stratégie a mis à contribution le gouvernement, le secteur privé, la société civile et les partenaires au développement. Pour le gouvernement, "l’approbation de cette stratégie marque la relance effective de la coopération entre la banque et le Gabon, un de ses membres-fondateurs".

Notons qu'il s’agit du troisième document de stratégie quinquennal adopté par les deux parties depuis 2006.

Le 26/04/2016 Par Ismail Ben Baba