Fermer

Le Gabon lève plus 427 milliards de Fcfa pour préparer la CAN 2017

Publié le 11/05/2016 à 21h34 Par Ismail Ben Baba

#Economie
CAN 2017
© Copyright : DR

#Gabon : Le Gabon, pays organisateur de la CAN 2017, se mobilise pour être au rendez-vous. Dans ce sens, le pays a réussi à mobiliser pas moins de 427 milliards de Fcfa, qui serviront notamment à la construction des infrastructures de la compétition continentale, des tronçons routiers, etc.

Kiosque le360 afrique: C’est alibreville.com qui nous apprend, dans sa publication du 11 mai, que le Gabon a réussi à mobiliser plus de 427 milliards de Fcfa auprès d’institutions financières bilatérales et multilatérales.

Ces fonds qui doivent permettre la réalisation de plusieurs infrastructures. Parmi ces chantiers, on note la finalisation des grands chantiers de la Can 2017, la construction de trois centres de formation et de perfectionnement professionnel ainsi que le financement d’autres projets de plusieurs ordres.

Dans moins de 9 mois, le Gabon abritera la Coupe d’Afrique des Nations (Can), à cet effet la finalisation des chantiers constitue une priorité pressante pour le pays, rappelle le site d’information, ajoutant que sur les 7 projets d’emprunts soumis au Sénat, 3 d’entre eux sont affectés à la finalisation des chantiers de la CAN.

Dans le détail, notons que  pour la construction de la route reliant Farasol-Mbega à Port-Gentil, l’Etat gabonais a obtenu un crédit acheteur de plus de 62 milliards de Fcfa auprès de la banque chinoise Eximbank.

Et concernant la construction des stades de Port-Gentil et d’Oyem qui ont chacun une capacité de 20.000 places, le Gabon a sollicité l’octroi d’un crédit acheteur auprès de la Banque industrielle et commerciale de Chine (Icbc). alibreville.com croit savoir aussi que le projet de réhabilitation et d’élargissement de la route nationale N° 1 sur le tronçon compris entre le Pk 5 et Pk12 à Libreville a bénéficié d’un financement de 45 milliards de Fcfa de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale.

De même, en ce qui concerne la construction de trois centres de formation et de perfectionnement professionnel à Libreville, Port- Gentil et Franceville ainsi que de leur équipement, Eximbank a mis plus 63 milliards de Fcfa à la disposition du gouvernement gabonais.

L’amélioration des conditions de vie, notamment l’accès aux services sociaux de base, la santé et à l’emploi sont également compris dans cette enveloppe, nuance le journal en ligne. De son côté, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (Bird) accorde un prêt d’un montant de 59,539 milliards de Fcfa.

alibreville.com note aussi la signature de plusieurs contrats commerciaux ayant pour objet la fourniture des biens d’équipements ou de prestation de services. Ces contrats s’inscrivent dans une convention cadre signée le 8 décembre 2015 entre la banque Société Générale et le Gabon pour un montant de 104 milliards de Fcfa.

Le 11/05/2016 Par Ismail Ben Baba

à lire aussi