Fermer

Gabon: l’industrialisation de la filière bois produit des effets positifs

Publié le 26/10/2016 à 20h31 Par Kofi Gabriel

#Economie
filière bois
© Copyright : DR

#Gabon : Le processus d’industrialisation de la filière bois commence à produire ses effets. Celle-ci a généré un chiffre d’affaires de 150 milliards de Francs CFA en 2015.

Kiosque: le360 Afrique: depuis quelques années, dans le cadre de sa politique d’industrialisation, le Gabon s’est engagé dans un processus de transformation industrielle au niveau de la filière bois. Et cette politique commence à porter ses fruits. Selon le rapport de la Direction générale de l’économie (DGE), cité par gabonreview.com, «la filière bois semble avoir atteint sa vitesse de croisière, avec un chiffre d’affaires de 150 milliards de francs CFA en 2015 contre 38 milliards en 2009. Dans son dernier rapport, la DGE met en avant les belles performances de la filière, consécutives à la demande croissante des unités de transformation, mais aussi au renforcement des capacités de production du tissu industriel».

Cette industrialisation s’est poursuivie en 2015 avec la création de nouvelles unités de transformation avec à la clé une augmentation de la production consolidée en hausse de 7,5% à 725.728 m3.

Reste que cette industrialisation demeure encore fortement dominée par le segment du sciage. Celui-ci compte quelque 112 unités disséminées à travers le pays, «avec une forte concentration dans les provinces de l’Estuaire, du Woleu-Ntem et de l’Ogooué-Maritime». La production de ce segment a affiché une progression de 10,8% entre 2014 et 2015 pour atteindre 461.714m3.

Outre le sillage, le segment du placage et du contreplaqué aussi a vu ses exportations croître de 6,3% à 170 431 m3 en 2015, grâce à la vigueur des importations des clients asiatiques, européens et américains. Enfin, le segment menuiserie, ébénisterie et de dépôts de ventes de bois continuent de se développer. Le secteur a été marqué en 2015 par «l’installation de Gabon Wood Hub, un pôle spécialisé dans la 3e transformation du bois et installée sur 12 hectares dans la Zone économique à régime privilégié (Zerp)».

Bref, avec ces performances, le Gabon industriel s’inscrit sur une bonne trajectoire qu’il faudra consolider pour faire de la filière bois un secteur fondamental de la transformation du pays dans le cadre de la stratégie Gabon Emergent.
Le 26/10/2016 Par Kofi Gabriel