Fermer

Le groupe Total maintient ses activités au Gabon

Publié le 06/02/2017 à 19h54 Par Kofi Gabriel

#Economie
Total Gabon
© Copyright : R

#Gabon : Total ne compte pas quitter le Gabon. Son PDG, Patrick Pouyanné, reçu le dimanche à Libreville par Ali Bongo, a donné des assurances sur le maintien de son groupe au Gabon. Une décision qui intervient après des annonces portant sur un éventuel départ du pétrolier français, après celui de Shell.

Kiosque le360 Afrique: C’est une bonne nouvelle pour le Gabon et les autorités gabonaises. Après le départ de la compagnie Shell, il était de plus en plus question que Total, la 4e compagnie pétrolière au monde, aussi lui emboîte le pas. Toutefois, si le pétrolier français a préféré céder tous les champs pétroliers dans lesquels il  ne fait plus de bénéficies, il compte rester poursuivre ses activités au Gabon.

Patrick Pouyanné, venu assister à la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dont Total est devenu le premier sponsor pour les 8 prochaines années, a été reçu par le président Ali Bongo à Libreville. Lors de ces entretiens, «Pouyanné a indiqué au chef de l’Etat que Total maintiendrait ses engagements au Gabon», souligne un communiqué de la présidence gabonaise, cité par gabonactu.com.

Et au delà du pétrole, le français compte s’investir davantage dans les énergies renouvelables, notamment dans le solaire.


LIRE AUSSI :
Total Gabon fait grise mine


En tout cas, cette décision du pétrolier français de rester au Gabon est bien accueillie, et ce d’autant plus que le Gabon enregistre le départ du groupe Shell du pays après une présence de plus de 56 ans d’activités.

Il faut souligner que le groupe français, numéro 4 mondial du pétrole et du gaz et numéro 2 mondial de l’énergie solaire, est présent dans 130 pays avec quelque 882 sociétés actives. Au Gabon, il détient 58,28% de Total Gabon.
Le 06/02/2017 Par Kofi Gabriel

à lire aussi