Fermer

Gabon. Coronavirus: voici les recommandations du président Ali Bongo aux Gabonais

Mise à jour le 09/03/2020 à 14h06 Publié le 09/03/2020 à 14h02 Par Kofi Gabriel

#Politique
Ali BOngo

Ali Bongo, président du Gabon.

© Copyright : DR

#Gabon : Ne plus se serrer les mains, ni s’embrasser ou se faire des accolades... Voici les dernières recommandations du président gabonais Ali Bongo, pour lutter efficacement contre la propagation du coronavirus. Ces mesures interviennent au lendemain de l’annonce des premiers cas diagnostiqués au Cameroun.

Le Gabon multiplie les mesures pour contrer le coronavirus covid19. L’accès à son territoire a donc été interdit à des passagers en provenances de Chine et les équipages des navires de commerce ont été placés à l'isolement à bord durant 14 jours, avant qu'ils ne soient autorisés à débarquer dans les ports gabonais.

Les déplacements de personnes avec le Cameroun frontalier, où des cas de coronavirus ont été diagnostiqués ont également été restreints. Et samedi dernier, 7 mars 2020, le président gabonais a recommandé une nouvelle série de mesures à prendre lors d’un conseil présidentiel tenu à Libreville, la capitale. 

Le président Ali Bongo a fortement recommandé aux Gabonais de ne plus se serrer les mains pour se saluer, ni s’embrasser ou se faire des accolades, précise un communiqué publié à l’issue de ce conseil présidentiel. Le président recommande également à ses concitoyens de se laver régulièrement les mains.


LIRE AUSSI: Coronavirus: le Gabon suspend l'entrée sur son territoire de passagers en provenance de Chine


Par ailleurs, au cours de ce conseil présidentiel, le report à une date ultérieure de tous les évènements internationaux prévus au Gabon a été décidé, ainsi qu'une restriction des voyages vers ou en provenance des pays révélés comme étant à hauts risques de contamination, dont la Chine, la Corée du Sud, l’Italie...

Cette mesure concerne également les membres du gouvernement, et les haut fonctionnaires de l’Etat, qui ne pourront plus se déplacer à l’étranger pour des missions qui auront été jugées non essentielles.

Le Gabon a par ailleurs provisoirement fermé ses frontières avec le Cameroun et la Guinée Equatoriale aux passagers suite aux premiers cas diagnostiqués personnes touchées par le coronavirus covid-19 à Yaoundé, au Cameroun.


LIRE AUSSI: Coronavirus: le Gabon restreint les mouvements à sa frontière avec le Cameroun


Le conseil présidentiel a également décidé de placer à l'isolement par les autorités sanitaires toute personne présentant des symptômes de la maladie. Dix professionnels de la santé ont donc été formés dans chaque province du Gabon, avec la mise à leur disposition de 100 lits pour la prise en charge d’éventuels cas.

Pour contrer autant que faire se peut la propagation de l’épidémie sur le territoire gabonais, le gouvernement a annoncé la création d’un fonds spécial de risposte contre le Covid-19, le renforcement de son dispositif sanitaire à ses frontières terrestre, aériennes et maritimes, l'activation de deux laboratoires pour le diagnostic des personnes soupçonnées d'avoir été touchées par le coronavirus Covid-19 à Libreville, en plus de celui du Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF).

Avec ces différentes mesures, le Gabon souhaite se prémunir, autant que possible de la propagation de l'épidémie de coronavirus.

Le 09/03/2020 Par Kofi Gabriel