Fermer

Guinée: la secrétaire générale de la FIFA "retrouve ses racines"

Publié le 15/08/2017 à 11h06 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Sports
Fatma samba diouf samoura FIFA
© Copyright : DR

#Gabon : La secrétaire générale de la FIFA, la Sénégalaise Fatma Samba Diouf Samoura, est arrivée lundi 14 août à Conakry sur invitation du président de la Fédération guinéenne de football, Antonio Souaré. Elle retrouve un pays qu'elle a déjà servi comme représentante du Programme alimentaire mondial (PAM).

La première femme à occuper le poste de secrétaire général de la FIFA est arrivée à Conakry, dans l'après-midi du lundi 14 août, en provenance d'Abidjan. A l'aéroport Gbessia, en banlieue de Conakry, elle a été accueillie par les autorités du football guinéen, dont le président de la Fédération, Antonio Souaré.

Pour cette première visite en Guinée en tant que membre de l'instance mondiale du football, Fatma Samoura a déclaré être heureuse de retrouver ses racines. "L'objectif de ma visite en Guinée, c'est d'abord répondre à une invitation du président Souaré Antonio. Et également, retrouver mes racines puisque j'ai servi en Guinée comme représentante du PAM (Programme alimentaire mondiale) et surtout, c'est le pays d'origine de mon mari", a-t-elle déclaré à la presse, à l'aéroport de Conakry. Madame Samoura a aussi indiqué qu'elle était venue voir ses amis qui ne sont forcément pas du monde du football.

Ce mardi, l'ex-diplomate onusienne va être reçue en audience par le président Alpha Condé. Puis, elle fera un tour au siège de la Fédération guinéenne de football situé à quelques mètres de son hôtel, avant de terminer sa journée par une conférence de presse.


LIRE AUSSI : Fatma Samoura: la diplomate Sénégalaise nommée Secrétaire général de la FIFA


Le 16 août, l'agenda du séjour de la Sénégalaise voudrait qu'elle se rende aussi au centre sportif et de loisir d'Antonio Souaré, sis à plus de 50 kilomètres de la capitale. Le même jour, elle pourrait visiter le centre technique national et de l'unité d'hébergement des équipes nationales (financé par la FIFA) avant de repartir dans la soirée.

"Je voulais en profiter pour discuter du développement du football africain et du football guinéen en particulier. Nous allons voir dans quelle mesure on pourrait aider la Guinée à développer ses infrastructures et être une nation non seulement pourvoyeuse de joueurs, mais également organisatrice de compétitions au plus haut niveau", a déjà dit Fatma Samba Diouf Samoura.  

Le 15/08/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou