Fermer

Hausse de 4% de la production de la bauxite

Publié le 11/02/2016 à 09h14 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara

#Economie
bauxite
© Copyright : DR

#Guinée : La production de la bauxite en Guinée, minerai utilisé pour obtenir de l’alumine, a enregistré une hausse de 4,2 pour cent entre janvier et septembre de l’année dernière. La Guinée est le premier producteur mondial de ce minerai et recèle les 2/3 des réserves mondiales.

La production bauxitique de la Guinée se porte bien. Avec le rang de premier producteur mondial de ce minerai et détenteur des 2/3 des réserves mondiales, la Guinée a réussi à expédier 14 542 000 tonnes au cours des neuf premiers mois de l’année 2015. En comparaison à la même période de l’année précédente (2014, ndlr), on constate une progression de 4,2%.

Selon un rapport du ministère de l’Economie et des finances publié ce 22 janvier, cet accroissement est «lié aux principaux efforts de renforcement des capacités de production».

Le diamant aussi enregistre une hausse de 6,9% à fin septembre avec une production de 125.790 carats. Dans ce même intervalle de temps en 2014, le pays n’avait réussi à produire que 117 670 carats.

Le ciment produit par trois entreprises à savoir, Ciments de Guinée, Guinée Industrie et CIMAF a atteint 583.430 tonnes contre 513.120 tonnes en 2014, soit une augmentation de 13,7%», rapporte le document.

Si ces matières premières enregistrent une certaine croissance, l’or, en revanche, a vu sa production dégringoler. Elle s’est située à 497.070 onces contre 556.970 onces l’année précédente. Un mauvais résultat dû en partie à la baisse significative des cours et à la persistance de l’épidémie d’Ébola. Conséquence, les réserves de change de la Banque centrale ont aussi connu une chute, passant de 3 à 2 mois d’importations.

L’accroissement de la production minière est inscrit à l’agenda du nouveau ministre des Mines et de la géologie Abdoulaye Magassouba. En prenant fonction le 7 janvier, il a promis de s’investir pour le renforcement de la présence de la Guinée sur le marché mondial. «Au-delà  de l’accélération des projets en cours, notre objectif sera aussi de diversifier les ressources minières exploitées», disait-il.

Le 11/02/2016 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara