Fermer

Les secteurs énergétique et agro-industriel de la Guinée convoités par les opérateurs hollandais

Mise à jour le 25/05/2016 à 16h14 Publié le 25/05/2016 à 16h12 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara

#Economie
agriculture
© Copyright : DR

#Guinée : Une mission économique du royaume des Pays-Bas conduite par son ambassadeur en Guinée avec résidence à Dakar, Theo Peters, a bouclé mardi un séjour de travail de deux jours à Conakry. Une quinzaine d'entreprises hollandaises ont fait le déplacement.

Au total 15 entreprises et organisations néerlandaises dont Smit Lamnalco, spécialisée dans les services maritimes, Oméga Food pour les produits d’œufs et Holland Shipyards dans le chantier naval, ont pris part à l’expédition de Conakry. «Nous sommes disponibles à soutenir les secteurs de l’énergie, l’eau, l’agro-industrie et le secteur maritime», a fait savoir l’ambassadeur Theo Peters.

Pour les autorités guinéennes qui aspirent faire de la Guinée «le carrefour des investissements à l’horizon 2016», ce rendez-vous aura permis à la Guinée d’avoir des discussions avec la partie néerlandaise sur une dizaine de projets. Des projets qui, faut-il le rappeler, ont été soumis par des entreprises guinéennes lors des deux précédentes missions économiques tenues respectivement à Conakry et à la Haye courant 2015.

L’Agence de promotion des investissements privés (APIP-Guinée), co-organisatrice de ce rendez-vous d’affaires avec l’Agence néerlandaise des entreprises (RVO), a surtout insisté sur les réformes d’ordre juridiques et fiscales. Mais aussi la stabilité économique de la Guinée, facteur essentiel qui concourt à la création d’un environnement propice aux affaires.

«Si vous avez la détermination et l’ambition de reproduire les mêmes succès commerciaux que vous avez accomplis chez vous en Guinée, et si vous avez confiance en l’avenir de la Guinée, n’hésitez plus. C’est maintenant», a lancé Gabriel Curtis, le directeur général de l’APIP-Guinée.

Durant cette opération séduction l’APIP-Guinée a également mis l’accent sur les perspectives économiques prometteuses qui s’offrent au pays pour inciter les prospecteurs néerlandais à mieux explorer les potentialités énergétiques, agricoles, minières et maritimes de la Guinée.

Il faut rappeler aussi que cette mission économique des Pays-Bas se tenait moins d’une semaine après une visite d’affaires du Mouvement des entreprises de France (MEDEF International) à Conakry.

Outre les discussions «B to B» organisées dans la journée du lundi 23 mai, les investisseurs des Pays-Bas ont visité certaines entreprises guinéennes qui sont au centre de leur attention. Il est prévu d’autres échanges d’affaires dans les prochains mois afin de nouer des partenariats.

Le 25/05/2016 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara