Fermer

La Guinée espère tirer 1 milliard de dollars de la filière bauxite dans dix ans

Publié le 18/07/2016 à 14h45 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara

#Economie
Bauxité
© Copyright : DR

#Guinée : Le gouvernement guinéen compte sur son secteur minier pour booster l’économie du pays. Rien que pour la bauxite, son apport est estimé à 1 milliard de dollars, au cours de la prochaine décennie, avec la perspective d’une forte hausse des redevances et taxes dans la filière.

Durant les deux prochaines années, le gouvernement espère assister au lancement de la production de cinq compagnies dont Alufer Mining Ltd, Guinea Alumina Corporation (GAC), la Compagnie des bauxites de Dian-Dian (COBAD).

En outre, avec l’extension de la production de la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG), la production totale de la Guinée, estimée aujourd’hui à 19 millions de tonnes de bauxite, pourrait atteindre 28 millions de tonnes en fin 2016, puis 33 millions de tonnes l’année suivante.

Cette production pourrait être portée à 66 millions de tonnes à partir de 2018, selon les prévisions du ministère des Mines et de la géologie.

Il faut souligner qu’en plus des taxes engrangées par le Trésor public, la hausse de la production aura d’autres effets d’entraînement avec notamment la création d’environ 6434 emplois directs et indirects et un investissement total dans la filière bauxitique évalué à 4 milliards de dollars.

«Les analystes prévoient que les exportations guinéennes de la bauxite vers la Chine à partir de 2017, vont dépasser celles de la Malaisie et de l’Australie», a indiqué le ministère dans un communiqué, ajoutant que «cet investissement aura un impact très significatif dans le tissu économique du pays et va booster le secteur minier».

Il faut rappeler que la Guinée recèle plus d’un tiers des réserves mondiales de bauxite, utilisée pour produire l’aluminium. Le potentiel du pays est estimé à 40 milliards de tonnes.

Le 18/07/2016 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara