Fermer

Guinée: bientôt une nouvelle grille salariale pour la fonction publique

Publié le 19/07/2016 à 11h37 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara

#Economie
grille salaire
© Copyright : DR

#Guinée : Le gouvernement guinéen s’est attaché des services d'un expert français du Bureau international du travail, spécialisé dans l’étude des problématiques liées aux salaires de la fonction publique. La Guinée souhaite disposer d'une nouvelle grille salariale pour l’administration publique.

Arrivé dimanche à Conakry à la demande des autorités guinéennes, l’expert français va travailler sur la pertinence et l’applicabilité d’une nouvelle grille salariale déjà élaborée par le gouvernement.

Pour rappel, cette nouvelle grille salariale des fonctionnaires du public est une exigence du mouvement syndical guinéen.
Elle était d’ailleurs contenue dans l’accord tripartite entre gouvernement, syndicat et organisations patronales, paraphé en février et qui mettait un terme à la grève générale déclenchée alors par le syndicat.

Ce lundi 18 juillet, au cours d’un bref entretien avec les leaders syndicaux, François Hero a rappelé que son travail portera essentiellement sur l’évaluation et la comparaison de la nouvelle grille avec celles d’autres pays comme Madagascar et l’Afrique du Sud, des pays qui ont déjà bénéficié de son expertise dans ce domaine.

Selon Sékou Kourouma, le ministère de la Fonction publique, de la Reforme de l'Etat et de la Modernisation de l'administration, la future grille salariale viendra remplacer l’ancienne qui ne prévoit que trois hiérarchies (A, B et C) et qui n’établit aucune différence entre les fonctionnaires ayant les niveaux Licence, Master et Doctorat.

«La nouvelle grille prévoit pour la hiérarchie A, trois catégories à savoir A1, A2 et A3 pour les fonctionnaires ayant le doctorat par exemple. Cette grille révisée devrait mettre fin au blocage des cadres dans leur avancement», a indiqué le ministre Kourouma.
Au terme de son analyse, l’expert du BIT devra formuler des recommandations et faire une ébauche d’une nouvelle politique salariale.
Celle-ci tiendra compte de la performance, la compétence et le niveau de vie des travailleurs.

Notons que l’actuelle grille accorde en moyenne un salaire de 1.500.000 francs guinéens (environ 200 dollars) aux fonctionnaires de la hiérarchie A et 1.200.000 francs guinéens (160 dollars) pour ceux de la hiérarchie B.

Le 19/07/2016 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara