Fermer

Guinée. Budget: l’objectif de mobilisation des recettes réussi à 52% à la mi-2017

Mise à jour le 07/07/2017 à 15h25 Publié le 07/07/2017 à 10h47 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Economie
budget
© Copyright : DR

#Guinée : Le ministre du Budget n’aurait pas de soucis à se faire à quelques jours de l’évaluation des départements ministériels qui démarre le 10 juillet. Son département a annoncé la mobilisation de plus de 3.000 milliards de Francs guinéens, soit 52% des recettes prévisionnelles du budget 2017.

Plus de 3.000 milliards de francs guinéens ont été mobilisés au titre de la première moitié de l’année en cours, ce qui constitue une performance rare en Guinée. Ce montant représente 52% des prévisions de recettes fixées à 5.568 milliards de francs guinéens par la loi des finances 2017.

Cette performance a été réalisée grâce aux ventes des vignettes via Orange Money. Selon le service des impôts, cette nouvelle technique de vente a permis de vendre plus de 50.000 vignettes, soit la moitié des 103.000 vignettes vendues depuis le début de l’opération, il y a deux mois. En tout, ces vignettes ont permis au pays de récolter 25,20 milliards de francs guinéens. Le service des impôts indique que ce montant "représente largement le double de toute l’opération des années précédentes".

Pour le directeur national des Impôts, Aboubacar Camara, "la rigueur et la qualification du personnel chargé des recouvrements" ont payé. Dans un pays où on cherche à faire accepter l’impôt, la rigueur et la qualification du personnel des impôts sont en effet une nécessité qui semble être comprise par le gouvernement.


LIRE AUSSI : Guinée: l'aile dure de l'opposition trouve un consensus autour du budget du chef de file


Le progrès dans le recouvrement des recettes a commencé l’année dernière. En effet, en 2016, la Direction nationale des impôts a enregistré un taux de recouvrement des recettes en hausse de 102%. Ce qui a amené le gouvernement à prévoir un accroissement de 25% en 2017.

Ces chiffres encourageants sont fournis à quelques jours de l’évaluation de la performance des départements ministériels. A partir du 10 juillet, le pool de coordination du Bureau de suivi-évaluation de l’action gouvernementale et des politiques publiques, placé sous l’autorité du Premier ministre, va évaluer la performance de chacun des 33 départements ministériels du gouvernement Youla.

Un circulaire du Premier ministre Mamady Youla a précisé que cette première évaluation portera principalement sur les actions prioritaires de chaque département ministériel telles que définies lors du dernier séminaire gouvernemental sur le bilan et la programmation, tenu en avril dernier.
Le 07/07/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou