Fermer

Guinée. Internet: Orange rembourse ses clients

Publié le 08/08/2017 à 13h31 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Economie
orange guinée
© Copyright : DR

#Guinée : Depuis lundi 7 août, Orange Guinée rembourse ses clients qui protestaient contre une surfacturation de leur pass internet. Avec cette décision, la société de téléphonie mobile met fin à un litige qui dure depuis août 2016.

La bienveillance a fini par prendre le dessus sur l'intransigeance. Après avoir longtemps résisté à l'Union des consommateurs de Guinée (UCG), Orange Guinée a finalement décidé de rembourser ses clients.

Le litige a été déclenché en septembre 2016 suite à l'entrée en vigueur de nouveaux forfaits internet. En août 2016, la société de téléphonie proposait les 50 Mo à 6.400 francs guinéens contre 5.400 francs guinéens pour 1 GB dans l'ancienne grille.

Exaspérée par cette nouvelle offre "inattendue", la plateforme de défense des consommateurs guinéens avait alors intenté un procès contre la compagnie de téléphonie mobile pour réparation des présumés dommages causés aux consommateurs. L'ARPT  (l'Autorité de régulation des postes et télécommunication), "forte de ses prérogatives que lui confère la loi des télécoms dans le traitement des litiges ", avait appelé les deux protagonistes à négocier afin de résoudre le différend à l'amiable.


LIRE AUSSI : Orange Guinée suspend ses nouvelles offres internet décriées par les consommateurs


Avant la plainte, l’Union des consommateurs de Guinée (UCG) avait appelé à une journée «sans Orange». Ce 22 août 2016, UGC avait demandé de retirer les cartes Sim Orange des téléphones et de surseoir à tout achat de recharges, de transfert d'argent ou de connexion internet via Orange.

La semaine dernière, un communiqué de l'autorité de régulation a indiqué qu'après plusieurs mois de discussions, les deux parties ont pu trouver un accord pour mettre fin à leur litige. Le remboursement a donc commencé lundi 7 août et va se poursuivre jusqu'au 11 août courant, selon l'Autorité de régulation des postes et télécommunications.

A Conakry, des clients concernés ont confirmé des dépôts de crédit sur leurs lignes téléphoniques. "Je faisais partie de ceux qui ont réclamé ce remboursement. Ce matin, j'ai effectivement constaté que mon crédit avait augmenté de 50.000 francs guinéens", nous a confié ce mardi Mohamed Kourouma, client de la société de téléphonie.

"L’ARPT salue l’esprit de dépassement qui a prévalu pendant les discussions ayant abouti à ce résultat satisfaisant l’ensemble des parties", se félicite l'organisme public chargé de la régulation du secteur des télécommunications.
Le 08/08/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou