Fermer

Guinée: SMB-Winning annonce 3 milliards de dollars pour la construction d'une raffinerie d'alumine

Mise à jour le 05/12/2017 à 10h02 Publié le 05/12/2017 à 09h58 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Economie
bauxite
© Copyright : DR

#Guinée : Le consortium minier SMB-Winning a annoncé lundi, via un communiqué de presse, le lancement dès 2018 des études de faisabilité d'un projet de raffinerie d’alumine et d'une ligne de chemin de fer qui devraient voir le jour à l’horizon 2022.

L’investissement total prévu pour ce double projet, déjà présenté au président Alpha Condé, est estimé à 3 milliards de dollars (US). La raffinerie sera installée à Dapilon, dans la zone économique spéciale de Boké, au nord-ouest de la Guinée.

Quant à la ligne de chemin de fer, elle est destinée à désenclaver le corridor de Boffa (toujours dans la même région) et à acheminer la bauxite vers la raffinerie et le port de Dapilon.

Dans son communiqué, le consortium SMB-Winning indique que la phase d’étude de faisabilité et d’impact social et environnemental commencera dès 2018 pour un début des travaux prévu en 2019.


LIRE AUSSI: La SMB veut exporter plus 15 millions de tonnes de bauxite cette année


«Cet investissement illustre nos ambitions pour la région de Boké et notre contribution au développement économique et social de la Guinée. Le secteur minier, avec l’agriculture, est le poumon du développement du pays et, dans notre démarche de mine responsable, doit s’attacher également à faciliter une redistribution locale des retombées, au service notamment des communautés, de l’éducation, de l’emploi et de secteurs prioritaires comme les agro-industries», a détaillé Frédéric Bouzigues, directeur général de la Société minière de Boké (SMB).


LIRE AUSSI: Emirates global aluminium (EGA) obtient le feu vert pour l’exploitation de sa mine de bauxite


«La transformation locale des matières premières est l’un des grands enjeux pour une croissance plus inclusive en Afrique car elle permet de créer plus de valeur sur place tout en entraînant un début de diversification économique. Cet engagement pour la Guinée démontre également notre confiance dans l’amélioration continue du climat des affaires et de la stabilité macro-économique du pays. Ce projet démontre aussi la complémentarité technique et financière de notre consortium franco-sino-singapourien pour mener à bien ce type de projets structurants», commente Fadi Wazni, président du conseil d’administration de la SMB.

En attendant les retombées du projet, les sociétés minières de la région de Boké restent mal vues par les populations locales. Le manque d’eau, d’électricité, d’emploi et la pollution expliquent les émeutes chroniques dans la région, qui ont fait deux morts en septembre dernier.
Le 05/12/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou