Fermer

Alpha Condé veut faire le ménage au sein de son parti

Publié le 03/05/2016 à 16h56 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara

#Politique
alpha condé

#Guinée : Le président Alpha Condé veut ramener de l’ordre au sein du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), secoué par une crise interne qui dure depuis plusieurs mois. Il a clairement promis de prendre ses responsabilités en faisant partir les instigateurs de cette fronde.

L’heure n’est plus à la sérénité au sein du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), devenu en 2010 RPG Arc-en-ciel par la force des alliances politiques. Et le premier à se sentir dans une position inconfortable est évidemment Alpha Condé.

En s’exprimant devant ses militants le 30 avril dernier, lors d’un meeting, il a fustigé la guerre des clans qui fait rage à l’intérieur du RPG Arc-en-ciel dans la perspective de 2020. «Avant, ce sont les autres qui nous combattaient. Mais maintenant, ce sont nos propres responsables qui nous combattent», a-t-il ouvertement reconnu. Et d’ajouter : «nous n’avons même pas commencé le second mandat, certains ont commencé à crier 2020. Ceux qui sont à la base de cet acte, pensent qu’ils sont cachés. Je sais tout mais je ne suis pas pressé».

Cette sortie de Condé, largement ovationné par ses supporters, n’est pas hasardeuse. Au RPG Arc-en-ciel, la bataille de positionnement est sans pitié depuis sa réélection pour un second et dernier mandat à la tête de la Guinée. Le président en a conscience et croit avoir déchiffré les ambitions des rebelles dans son camp.

Les partisans de la fronde mettent en avant sa politique de désignation des membres du gouvernement. Ils lui reprochent particulièrement de privilégier les nouveaux partenaires issus des alliances politiques aux militants de première heure. Pour ces frondeurs, le président devrait gouverner avec les hommes qui ont souffert pour la survie du parti, plutôt que de composer avec de «nouveaux amis».

Mais pour le président, ces jeunes frondeurs sont manipulés par des manitous tapis dans l’ombre qui veulent se positionner pour 2020. «Il y a des responsables qui ne veulent que des avantages et non le changement. Je connais ceux qui poussent les jeunes, mais je ne suis pas pressé», a dit Alpha Condé.

Il a annoncé l’imminence d’une reforme au RPG afin d’empêcher ces mauvais compagnons d’atteindre leur objectif. Il a prévenu ceux qui s’agitent que cette restructuration interviendra avant le congrès qui va désigner le candidat du parti.

Le 03/05/2016 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara